Le sel des Clasicos se trouve aussi sur ces polémiques à rallonge. Parfois, elles ne viennent de pas grand-chose. D’autres fois, en revanche… Ce samedi, c’est le duel viril entre Lionel Messi et Sergio Ramos qui a énormément fait parler. Surtout côté barcelonais. Juste avant la mi-temps, le défenseur espagnol s’est fendu d’un coup de coude (volontaire ?) sur la star argentine.
Après le coup de sifflet final, Sergio Ramos est revenu rapidement sur l’épisode, affirmant qu’il n’y avait rien de volontaire : «C’est une action comme ça, il n’y a rien de mal entre nous deux. Il l’a mal pris, mais ce genre de choses arrive sur le terrain».
Évidemment, le son de cloche était différent du côté blaugrana. Gérard Piqué a été le plus offensif : «Léo avait du sang sur les lèvres, c’était une agression», a avancé le défenseur, excellent ce samedi. Sergio Busquets a renchéri sur le même thème : «Léo avait du sang et, d’habitude, il ne s’énerve jamais», a expliqué la sentinelle blaugrana. «On savait qu’il s’était passé quelque chose». Pas aux yeux de l’arbitre puisque le capitaine madrilène n’a écopé d’aucun carton sur ce geste.n