Pas moins de 1513 contrats de travail, signés entre 2016 à fin 2018 dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) dans la wilaya de Relizane, ont été annulés pour diverses causes, dont l’assainissement des listes des bénéficiaires, a-t-on appris auprès du directeur de l’emploi. Abdelatif Acimi a indiqué, à l’APS, que ces mesures entre dans le cadre de l’opération de contrôle et d’assainissement des listes des bénéficiaires du DAIP, expliquant que ces contrats, au profit de jeunes de différents niveaux d’instruction, ont été annulés pour diverses causes, notamment pour avoir bénéficié de postes d’emplois directs par voie de concours, ou pour poursuite des études aux universités et au niveau des instituts de formation, ou également pour avoir créé des entreprises dans le cadre des dispositifs d’emploi mis en place par l’Etat. L’agence de l’emploi ainsi que l’inspection de travail de la wilaya mènent des opérations périodiques pour contrôler ceux ayant bénéficié de contrats d’emploi dans le strict respect des articles mentionnés dans les contrats signés, selon le même responsable. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits auprès de l’agence de wilaya de l’emploi de Relizane, durant l’année écoulée, s’élève à plus de 52.000 et celui des offres a atteint 1.787 postes seulement, a-t-on fait savoir de même source. A souligner que l’agence de wilaya de l’emploi a procédé au placement de 8.125 demandeurs d’emploi durant l’année 2018 dont 6.828 dans le cadre du système classique, 975 dans le cadre du DAIP et 322 dans le cadre du contrat de travail aidé (CTA), a indiqué, à l’APS, le chargé de communication de cette agence, Abdelkader Douis.