Hier, dans le journal autrichien Kronen, Georg Preidler, le coureur de l’équipe Groupama – FDJ, a reconnu avoir eu recours au dopage. « (Je) ne pouvais plus vivre plus longtemps avec ce secret, a-t-il déclaré. […] Ces cinq derniers jours ont été un cauchemar, je ne savais pas si j’allais être découvert, je ne savais pas si ce médecin avait tout avoué. […] J’ai fait la plus grosse erreur de ma vie. » Preidler a également confié ne s’être dopé que récemment et que ses victoires dans sa carrière étaient « propres ». Il s’est rendu à la police, à Graz. Au journal autrichien, Preidler a tenté d’expliquer pourquoi il avait basculé : « Il y a toujours une pression pour aller de l’avant et obtenir de nouveaux contrats, être bien entouré. À un moment donné, le seuil d’inhibition disparaît et ces médecins vous garantissent la certitude de ne pas être découvert. Pourquoi je l’ai fait ? Peut-être parce que tu t’entraînes tous les jours et que tu ne progresses pas assez. À un moment donné, vous en voulez plus et le dopage sanguin ne semble pas trop compliqué. » Actuellement en réunion de crise sur le sujet, la direction de l’équipe Groupama-FDJ doit communiquer dans la journée.