Une proposition pour organiser, entre le 25 juin et le 5 juillet 2021, la 19e édition des jeux méditerranéens (JM) prévue à Oran, sera faite par le Comité d’organisation local de cette manifestation sportive régionale, a-t-on appris hier de cet organisme. La proposition sera formulée prochainement au Comité international des JM, pour étude, a précisé la même source, souhaitant qu’elle soit approuvée afin que la cérémonie de clôture de ce rendez-vous méditerranéen coïncide avec la célébration de la double fête de l’indépendance nationale et de la jeunesse. Cependant, plusieurs paramètres entrent en jeu concernant la date des jeux, qui est fixée généralement après concertation des fédérations internationales des disciplines sportives concernées, souligne-t-on.

Participation qualitative espérée
Le Comité international des JM table énormément sur la prochaine édition d’Oran pour attirer le maximum d’athlètes de haut niveau, selon sa commission de coordination qui a effectué sa deuxième mission dans la capitale de l’Ouest du pays, il y a quelques jours.
Le fait que les JM soient la seule épreuve sportive au calendrier de 2021 renforce les chances d’une participation qualitative des athlètes des différents pays de la Méditerranée, avait prédit il y a quelques temps également un cabinet de consulting multinational au cours d’un workshop autour de l’évènement, organisé mardi passé à Oran, rappelle-t-on.
C’est la deuxième fois que l’Algérie va abriter les JM dans son histoire, après avoir organisé à Alger l’édition de 1975, raison pour laquelle les pouvoirs publics ne lésinent pas sur les moyens pour que ces jeux olympiques de la méditerranée soient «inédits», insiste le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, dans chacune de ses visites à Oran.n