La semaine dernière, à Seefeld, en Autriche, lors des championnats du monde de ski nordique (ski de fond, saut à skis, combiné nordique), la police avait démantelé un réseau international de dopage. Dans le même temps, en Allemagne, des interpellations avaient eu lieu. Mark Schmidt, un ancien médecin de l’équipe cycliste Gerolsteiner, impliqué il y a quelques années dans une affaire de dopage sanguin, avait notamment été arrêté. Cinq skieurs de fond avaient été interpellés à Seefeld : les Autrichiens Dominik Baldauf et Max Hauke, les Estoniens Karel Tammjaerv et Andreas Veerpalu et le Kazakh Alexei Poltoranin. Un premier coureur autrichien avait également été interpellé et avait avoué se doper. Selon la presse, il s’agit de Stefan Denifl.