Ce soir, on connaîtra les deux premiers en quarts de finale de Ligue des Champions UEFA.
Le Real Madrid et Tottenham Hotspurs, qui affronteront l’Ajax Amsterdam et le Borussia Dortmund dans l’ordre, sont en ballotage favorable grâce à leur succès lors des huitièmes de finale «aller»  2 buts à 1 et 3 buts à 0 dans ce sens.

C’est avec le doute des deux revers concédés face au FC Barcelone en l’espace de 4 jours mais munis de l’avantage de l’ «acte I» au Pays-Bas que les Madrilènes recevront l’Ajax pour tenter de valider définitivement leur ticket pour le prochain tour. Triples tenants du titre, les Espagnols ont été plongés dans une véritable tourmente. Certains supporters n’ont pas hésité à réclamer le départ du président Florentino Perez ainsi que l’entraîneur Santiago Solari.
Aussi, quelques joueurs ne font plus l’unanimité. On pense ici au Gallois Gareth Bale qui a été conspué lors du Clasico contre les Barcelonais. C’est pour dire que c’est le désordre total à la «Maison Blanche» qui essayera d’atténuer la crise. D’autant plus que la Liga devient quasi-injouable avec un écart de 12 points avec les «Catalans» leurs bourreaux en demies à la Copa Del Rey. Ne reste donc que la C1 pour oublier ces déboires. Un peu comme lors de la saison passée sauvée avec la victoire européenne sous la houlette de Zinedine Zidane.

Ne pas enterrer les Néerlandais
La différence avec l’édition écoulée, c’est qu’il y avait un certain Cristiano Ronaldo dans les rangs. Le Portugais était précieux. Luka Modric, dernier Ballon d’or en titre, a avoué que CR7 manque au groupe : «Cristiano Ronaldo est un joueur qui manquerait à n’importe quelle équipe. Le remplacer est quasiment impossible. Bien sûr que Cristiano nous manque. Quand il est parti (à la Juventus), le club souhaitait que d’autres joueurs essaient d’assurer son rôle à plusieurs, en répartissant les tâches entre joueurs offensifs», note le Croate
En outre, le milieu de terrain a rappelé «ce n’est pas facile parce que Cristiano mettait 50 buts en moyenne par saison et on ne peut pas trouver aujourd’hui quelqu’un qui marque autant. Peut-être que certains joueurs auraient dû se mettre davantage en avant. Il nous fallait deux ou trois joueurs qui marquent 10, 15 ou 20 buts mais nous ne les avons pas, c’est notre problème principal cette saison. […] Le club a fait confiance à des joueurs comme Gareth (Bale), Asensio (Marco) , (Benzema) Karim, Mariano est arrivé, Vinicius s’en sort très bien vu son jeune âge, mais parfois les choses ne se passent pas comme on le voudrait. Le seul chemin est de travailler, de rester unis. Le Real reviendra au sommet, le Real redeviendra ce qu’il a été, comme toujours.»
Il n’y a pas plus vulnérable qu’une équipe en proie aux incertitudes. Peu importe l’effectif et sa qualité. L’Ajax essayera d’exploiter ça et jouer comme lors de la première manche à Amsterdam où les coéquipiers de Hakim Ziyech ont montré de belles choses. Toutefois, l’expérience des Ibériques a prévalu. Ce soir, les Amstellodamois n’ont rien à perdre et un team qui joue sans pression peut gagner.

Borussia – Tottenham :  Plié ou presque…
Dans l’autre rencontre de cette soirée, Tottenham Hotspurs, troisième de la Premier League, ira chez le Borussia Dortmund désormais co-leader du Bayern Munich en Bundesliga. Le BVB va très mal depuis quelques semaines. Avec un seul succès lors des 7 dernières sorties, les poulains de Lucien Favre ont vu les Munichois revenir à leur hauteur en championnat et le Werder Brême les sortir de la Coupe d’Allemagne. Par ailleurs, les Anglais les ont surclassés lors de la première manche à Wembley avec un lourd revers (3/0). C’est donc une opération «remonatada» pour les «Borussen» qui sont «prêts à réaliser l’impossible, comme l’a assuré le capitaine Marco Reus en conférence de presse.
Nous pouvons aussi le faire (gagner 3-0 à domicile). On a besoin d’une grande performance, de marquer des buts au bon moment. Ce stade a déjà vu des matches où l’histoire s’est écrite.»
L’attaquant de 29 ans connaît la recette pour renverser les Londoniens : «On va devoir être forts, avoir un gros mental, le même que ces derniers mois. Il sera aussi très important de trouver le bon équilibre offensif/défensif, parce que si nous encaissons un but, ça deviendra très difficile. Mais toute l’équipe et notre entourage y croient», a-t-il préconisé. Les faveurs des pronostics vont dans le sens des «Spurs» mais l’impossible n’est pas allemand. On pourrait assister à une bataille «kolossal».

Programme de la soirée européenne (21h00)
Au stade Santiago Bernabéu :
Real Madrid – Ajax Amsterdam
Au Signal Iduna Park :
Borussia Dortmund – Tottenham Hotspurs