Comme chaque année, la wilaya d’Oum El Bouaghi commémore l’anniversaire de l’assassinat du martyr-symbole et héros de la Révolution algérienne Mohamed-Larbi Ben M’hidi. Ce 62e anniversaire de l’assassinat de celui qui défia Bigeard et ses tortionnaires a été commémoré ce dimanche
3 mars par la wilaya d’Oum El Bouaghi avec un riche programme digne de la bravoure, du courage et de la ténacité du héros de la Révolution. Rehaussée par la présence du ministre des Moudjahidine Tayeb Zitouni, la délégation de wilaya, à sa tête le chef de l’exécutif, se rendra tôt le matin, au cimetière des martyrs dans la ville natale du martyr. La levée des couleurs, le dépôt d’une gerbe de fleurs et la lecture de la Fatiha, en mémoire aux martyrs de la Révolution, a ont eu lieu en présence de moudjahidine, d’enfants de chouhada et de citoyens. La délégation s’est ensuite rendue au douar Kouahi, où elle a visité le domicile qui a vu naître le héros de la Révolution, Mohamed-Larbi Ben M’hidi, où une allocution a été faite par le secrétaire général de l’ONM d’Oum El Bouaghi devant la stèle érigée sur le lieu.
L’occasion a été propice pour le ministre des Moudjahidine de faire part de la nécessité de la transformation de la maison natale de Larbi Ben M’hidi en musée de l’histoire de la Révolution, avant de donner le coup d’envoi de la caravane des martyrs qui sillonnera les 48 wilayas et la 3e édition du semi-marathon « Mohamed-Larbi Ben M’hidi ». Il importe de rappeler qu’auparavant, Tayeb Zitouni a procédé à l’inauguration d’une stèle commémorative en hommage au martyr à l’université d’Oum El Bouaghi qui porte son nom.
Cette dernière a abrité l’après-midi la 4e édition du colloque national traitant les péripéties de la vie, du militantisme et de la lutte farouche du martyr contre le joug colonial. Elle sera suivie par la projection d’un film documentaire traitant de la Révolution algérienne et un récital de chants patriotiques exécuté par une troupe de l’université Larbi-Ben M’hidi.
Une exposition de photos historiques de la Révolution de novembre est organisée aussi pour la circonstance. Enfin, de son côté, Drifa Ben M’hidi, la sœur du héros, a tenu à rappeler la nécessité d’inculquer le message des martyrs et la promotion de leurs objectifs quant aux principes et valeurs saines méritant d’être valorisés chez la jeunesse pour qu’elle puisse défendre les principes immuables de la glorieuse Révolution du peuple algérien. n