Fruit d’un partenariat algéro-turc, la pose de la première pierre pour la réalisation d’un complexe de production de tuyaux dans la zone industrielle de Sidi Khettab (wilaya de Relizane) a été effectuée, hier, par le ministre des Ressources en eau, M. Hocine Necib. Il s’agit d’un investissement d’une valeur de 80 millions d’euros obéissant à la règle de partenariat 49-51 entre le groupe algérien Cosider et la société turque Samssan Makina Industries. Cette usine, dont le délai de réalisation est fixé à 18 mois, produira plus de 100 000 tonnes de tuyaux par an, ce qui devrait satisfaire les besoins du marché national et permettre de s’orienter vers l’exportation. Le site est implanté sur une superficie de 33 hectares et devrait créer 160 emplois, selon les explications fournies. M. Necib a indiqué, à cette occasion, que le projet «s’inscrit dans le cadre de la politique de l’Etat visant à diversifier l’économie nationale hors hydrocarbures et à réduire la facture d’importation». Il a ajouté que ce complexe est «un acquis» pour la wilaya et l’Algérie qui satisfera les besoins du secteur des ressources en eau et le marché national.N. B.