Le Palais de la culture Moufdi-Zakaria accueille, cette après-midi dès 16 heures, le vernissage de l’exposition «Héritage culturel immatériel d’Afrique», un événement centré sur les éléments du patrimoine immatériel déjà classés par 27 pays du continent sur les listes du l’Unesco. Les organisateurs, tout en soulignant que l’exposition prendra la forme d’une série d’illustrations de grand format, précisent qu’elle «présente un élément emblématique par pays», l’objectif étant que les visiteurs prennent connaissance des « héritages culturels africains relevant des différents domaines du patrimoine immatériel : traditions et expressions orales, art du spectacle, pratiques sociales, rituels, événements festifs, connaissances et pratiques liées à la nature et à l’univers, savoir et savoir-faire ».
Cette exposition, accessible au public jusqu’au mois de juillet prochain, coïncide avec l’organisation de la première réunion du Conseil d’administration du Centre régional d’Alger pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Algérie, la septième structure du genre au niveau mondial. Lors de cette réunion que présidera le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, sera notamment l’officialisations la nomination du Directeur
général du centre, Slimane Hachi, mais également l’occasion de réunir les représentants des cinq régions d’Afrique.