Sur les soixante-huit athlètes de la sélection algérienne juniors et seniors de lutte (messieurs et dames), 14 seniors ont été choisis par le staff technique national pour poursuivre les dernières étapes de la préparation en vue des championnats d’Afrique. Une compétition prévue du 26 au 31 mars à Hammamet (Tunisie).

En effet, nos sélections nationales multiplient les stages afin d’être bien prêtes pour ces joutes continentales où elles ont l’habitude d’arracher des médailles. Ainsi, 60 athlètes de la sélection algérienne juniors et seniors de lutte (messieurs et dames) ont effectué le 13 février dernier un stage de quatre jours. Le staff technique national, composé des entraîneurs Zeghdane Messaoud, Aoune Fayçal et Sofiane Nouiga, a convoqué 60 athlètes (33 juniors, 10 seniors et 17 filles) pour prendre part à ce stage de présélection. Au même moment, la sélection algérienne seniors (lutte gréco-romaine) poursuivait alors son stage de préparation à Budapest en Hongrie (9-25 février), sous la conduite des entraîneurs Rusu Cornell et Bendjedaa Maazouz. Ce stage a été ponctué par la participation de nos athlètes au Tournoi international Polyak-Imre. Et là, des huit lutteurs algériens présents en Hongrie, seul Sid Azara Bachir (87 kg) a réussi à arracher une médaille en argent lors de ce Grand Prix international Polyak Imre, consacré à la lutte gréco-romaine, organisé les 23 et 24 février à Budapest.

Faire mieux qu’à Port Harcourt
En dépit de cette petite « récolte» de nos athlètes dans ses joutes en Europe, ce rendez-vous incontournable de la lutte mondiale où le niveau est très élevé, cette participation leur a permis de bien se préparer sur le plan pratique et surtout de jauger leurs capacités avant les grandes échéances africaines dont ces championnats d’Afrique, prévus du 26 au 31 mars à Hammamet (Tunisie).
Dès ce mercredi donc 14 athlètes ont été convoqués par le staff technique national, composé des entraîneurs, le Roumain Rusu Cornel et Bendjedaa Maazouz, pour prendre part un stage de préparation au Centre de regroupement et de préparation de Souidania (Alger).
Cette nouvelle étape de préparation des équipes nationales entre dans le cadre du programme établi par la direction des équipes nationales (DEN) en vue des championnats d’Afrique de Tunis (cadets, juniors, seniors et féminine), un rendez-vous très important pour l’instance fédérale. Enfin, il est utile de rappeler que lors des derniers championnats d’Afrique 2018 (cadets, juniors, seniors et féminine) organisés à Port Harcourt au Nigéria, les sélections algériennes avaient décroché 37 médailles (16 or, 10 argent et 11 de bronze). A Hammamet nos athlètes sont donc appelés à faire mieux qu’à Port Harcourt.n

Les 14 athlètes en stage dès ce mercredi
Abdelkrim Fergat (55kg), Ishak Ghafou (63kg), Abdenour Laouni (60kg), Abdeldjebbar Djebari (60kg), Abdelmalek Merabet (63 kg), Fares Guebili (67kg), Tarek Aziz Benaissa (77kg), Akrem Boudjemline (77kg), Bachir Sid Azara (82kg), Chawki Doulache (82kg), Fadi Rouabah (82kg), Adem Boudjemline (87kg), Hamza Haloui (97kg), Hichem Kouchit (125kg).