Le Front des forces socialistes (FFS) a décidé du retrait de ses parlementaires de l’Assemblée populaire nationale et du
Conseil de la nation, a indiqué mercredi un communiqué du parti. Le FFS décide du retrait de ses parlementaires des deux chambres (12 députés à l’APN et 4 membres au Conseil de la nation), « pour lutter au côté du peuple sur le terrain », est-il noté dans le communiqué du parti, qui a également lancé un appel « pour poursuivre les manifestations de façon pacifique ».