Cinq ans de réclusion criminelle est la peine infligée à quatre individus accusés de kidnapping, séquestration, attentat à la pudeur, vol sous la menace d’arme blanche et menace de publier des photos indécentes d’un commerçant sur le net.
L’affaire remonte au 16 novembre 2017, où les services de la police ont reçu la plainte du dénommé B. H. âgé de 26 ans, un commerçant de son état, accusant le dénommé CH. S. et trois autres personnes de l’avoir enlevé, séquestré, filmé dans des positions indécentes et lui avoir volé la somme de 25 millions de centimes.
Le 15 novembre soir, le principal accusé avait demandé à sa victime de le conduire de la commune de Badrabine vers la ville de Sidi Bel Abbès et de le payer 2 000 DA, mais arrivé au niveau du quartier le Rocher, l’accusé lui recommande de garer le véhicule et à ce moment, trois individus encagoulés armés d’épées et poignards, le surprennent et l’obligent à descendre du véhicule et les accompagner dans une baraque, où ils l’ont ligoté et au moment où deux sont restés pour le surveiller, les deux autres sont partis acheter des boissons alcoolisées pour faire la fête. Après s’être saoulés, ils l’ont photographié nu dans des positions équivoques pour lui faire du chantage en cas où il refuse de leur donner 20 millions de centimes. Libéré le lendemain, il a couru déposer plainte.
Pour piéger les criminels, les éléments de la police ont demandé à la victime de contacter l’un d’eux et prendre rendez-vous, où ils l’ont pris en flagrant délit recevoir l’argent et l’ont arrêté pour qu’il dénonce ses complices par la suite.
Devant le tribunal criminel, les accusés ont nié toutes les accusations retenues contre eux et déclarent et diront qu’ils étaient en désaccord avec lui pour un commerce de psychotropes.
L’avocat du ministère public a requis la peine  de 5 ans de réclusion criminelle à l’encontre des 4 prévenus, mettant en exergue la gravité des faits.