L’Algérie et l’Espagne ont signé, hier, un mémorandum d’entente dans le domaine judiciaire pour parachever le cadre conventionnel liant les deux pays dans les domaines civil, commercial et pénal ainsi qu’en matière d’extradition des criminels.

Signé par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, et son homologue espagnole Dolores Delgado, ce mémorandum permettra d’établir une coopération dans le domaine de la formation de base des magistrats et des personnels du secteur de la Justice. Ce nouveau mécanisme a pour objectif l’échange des connaissances et expertises dans les domaines juridique et judiciaire au mieux des intérêts des deux pays. M. Louh qualifie cet accord de «pas supplémentaire dans le processus de renforcement et d’approfondissement des relations entre l’Algérie et l’Espagne», soulignant que les deux pays «sont des alliés et partenaires stratégiques sur les plans politique et économique et liés par des relations multiformes dans divers domaines d’intérêt commun». Ce mécanisme vise principalement l’échange de connaissances et d’expériences dans les domaines juridique et judiciaire par la mise en place de moyens de coopération, également en ce qui concerne l’élaboration de programmes de formation pour les personnels du secteur de la justice. Il est question également d’élaborer des méthodes d’enseignement à distance et d’autres questions liées à la modernisation du secteur de la justice, aux domaines de la lutte contre la corruption, cybercriminalité et le crime organisé, a ajouté le ministre de la Justice et garde des Sceaux. Le même mémorandum établira également des visites réciproques d’experts et l’organisation de séminaires et de conférences sur des thèmes d’intérêt commun. La ministre espagnole qui, pour sa part, s’est félicitée de la coopération entre les deux pays, a alerté quant aux dangers de l’extrémisme, du crime organisé, du blanchiment d’argent et le terrorisme. «Nous avons des intérêts et objectifs communs qui nous imposent de renforcer la coopération entre nos deux Etats», a souligné Mme Delgado.<