L’avocat Mokrane Ait Larbi a quitté, depuis hier, le staff de la campagne électorale du candidat Ali Ghediri pour la présidentielle d’avril prochain dont il était le coordinateur. « Depuis quelques jours, il est évident que le pays vit une situation révolutionnaire pacifique, sans précédent dans sa longue histoire, avec comme unique guide : le peuple. Cette phase historique ne peut réaliser la rupture par la voie électorale, dont la fraude a déjà commencé au sein du Conseil constitutionnel, et devant l’opinion nationale et internationale », a écrit Aït Larbi dans un message diffusé sur les réseaux sociaux. « Face à cette situation, et après une longue discussion avec Ali Ghediri, nous sommes parvenus à la conclusion que dans cette situation de crise aiguë, il appartenait à chacun de nous de se déterminer en fonction de ses convictions personnelles », a-t-il expliqué. Il convient de rappeler que le staff du candidat Ali Ghediri avait déjà enregistré le départ du journaliste H’mida Layachi, qui était responsable de la communication dans le même staff.