Au moins 42 Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens vendredi dans la bande de Ghaza lors d’une manifestation pacifique des Palestiniens, a annoncé le ministère de la Santé dans
l’enclave.
Quatre membres des équipes médicales comptent au nombre des personnes blessés au cinquantième vendredi de la protestation commencée en 2018, a dit le porte-parole du ministère, Achraf al-Qodra.
La bande de Ghaza, éprouvée par les agressions israéliennes, la pauvreté et les blocus israélien, est le théâtre depuis mars 2018 de protestations pacifiques hebdomadaires.
Au moins 252 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis cette date.