Un vent de panique traverse actuellement la ville de Guerrara, à 110 km au nord-est de Ghardaïa  avec cette vague d’hospitalisation de 23 personnes, présentant des symptômes identiques à ceux de la rougeole, mais sans confirmation pour l’instant. Sur ces 23 cas, une fillette de 4 mois est décédée à l’hôpital Chahid Mohamed Chérifi, alors que trois  personnes restent hospitalisées demeurant sous observation médicale. Tous les autres patients ont quitté l’hôpital et rejoint leur domicile. Afin d’être fixé sur les causes du décès de la fillette, des prélèvements effectués sur son corps ont été acheminés au laboratoire de référence, à savoir l’institut Pasteur d’Algérie à Alger. « Dans l’attente des résultats de cette analyse médicale, tout ce qui se dit ici et là sur cette vague  d’hospitalisation n’est que rumeurs et affabulations », nous informe un médecin joint par téléphone.