L’acteur Mabrouk Ait Amara est décédé, jeudi à Alger, à l’âge de 56 ans, des suites d’une longue maladie a-t-on appris de ses proches. Né le 1 mai 1963 à Tizi-Ouzou, et père de trois enfants, M. Ait Amara a travaillé en tant que projectionniste à la Cinémathèque d’Alger de février 1990 jusqu’à sa retraite anticipée en 2014. Le parcours du défunt a été marqué par une participation dans plusieurs films algériens notamment avec le grand réalisateur, Merzak Alouech à «Bab Eloued City» (1994), «Bab El-Web» (2004) et la série télévisée «Dzair» (2005). Membre de l’Association culturelle «Mezghena» qui faisait des projections cinéma pour les enfants, le défunt a également fait partie de l’équipe du réalisateur Abdelkrim Bahloul en tant que régisseur au film «Voyage en Algérie» (2009). S’exprimant à cette occasion, le directeur du Cinémathèque, Salim Agar a estimé que «la disparition précoce de Mabrouk est une perte pour la cinémathèque algérienne». Le défunt a été inhumé jeudi après la prière d’El Asr au cimetière d’El Alia.