Plusieurs pilotes de MotoGP souhaitent que le GP du Qatar demain soit avancé d’une heure pour des raisons de sécurité. Le champion de MotoGP sortant Marc Marquez, son coéquipier chez Honda Jorge Lorenzo mais aussi Alex Rins (Suzuki), tous trois Espagnols, estiment que la chute des températures enregistrée sur le circuit de Losail à la tombée de la nuit rend la piste dangereuse. Et ont donc demandé que le départ du GP du Qatar, prévu à 20h00 localles (18h00 en France), soit avancé d’une heure.
«L’année dernière, la course a débuté à 19h00 et c’était vraiment bien, c’était moins risqué», a rappelé Marc Marquez. «Pour moi, si vous prenez le départ à 19h00 c’est plus sûr», a renchéri Alex Rins. Plusieurs pilotes ont constaté une brusque chute des températures après la nuit tombée lors des essais d’intersaison qui se sont déroulés il y a quelques jours sur cette même piste.
Jorge Lorenzo, qui fait équipe cette année avec Marquez après avoir quitté Ducati, avait notamment évoqué le sujet après avoir chuté lors de ces tests, estimant qu’il serait «dangereux» de maintenir l’heure du départ à 20h00. Outre ce rafraîchissement, les pilotes s’inquiètent aussi des risques de vent qui amène du sable sur cette piste tracée au milieu du désert.
Pour le Français Johann Zarco, qui court cette année pour KTM, «c’est vraiment après 21h00 que la température chute et normalement à 20h00, on peut courir dans de bonnes conditions. Mais on ne sait pas pourquoi, depuis une quinzaine de jours il fait froid au Qatar et avec ce genre de conditions il serait moins dangereux de partir à 19h00 (…). J’espère que dans les trois prochains jours les températures vont revenir à la normale pour que nous puissions être à l’aise» avec un départ à l’heure prévue.

Basket-ball/NBA
: vers un temps de jeu «contrôlé» pour LeBron James (Lakers)
Luke Walton, l’entraîneur des Los Angeles Lakers, a indiqué sur ESPN qu’il limiterait l’utilisation de LeBron James d’ici à la fin de la saison.
Les Lakers ne croient plus du tout en leurs chances de se qualifier pour les play-offs. Alors que son équipe a beaucoup de retard – sept victoires de moins que les LA Clippers, actuels huitièmes – sur le dernier fauteuil de play-offs à l’Ouest, l’entraîneur Luke Walton a indiqué lors d’une interview accordée à ESPN qu’il « contrôlerait le temps de jeu à partir de maintenant » de LeBron James lors des dix-sept derniers matches de la saison régulière.
Selon le site Yahoo Sports, les dirigeants des Lakers et l’entourage de « King James » sont parvenus à un accord pour que son temps de jeu par match soit désormais limité entre 28 et 32 minutes, contre une moyenne de 35,6 minutes depuis le coup d’envoi de la saison.
James (34 ans), qui est devenu le quatrième meilleur marqueur de l’histoire de la NBA en passant devant son idole Michael Jordan, pourrait également faire l’impasse sur un match, s’il a lieu moins de vingt-quatre heures après le précédent. Les Lakers, battus à domicile par Denver mercredi (115-99), ont perdu leurs quatre derniers matches et sont onzièmes de la Conférence Ouest avec un bilan de
30 victoires pour 35 défaites.