Le wali de Sétif a effectué, mercredi dernier, une visite dans la ville d’El-Eulma à l’est de Sétif où il a inspecté plusieurs projets stratégiques relevant du secteur de l’habitat et celui de la santé.

Ainsi, le premier responsable de la wilaya qui a inspecté le projet de 1 000 logements LSP, dont la liste des bénéficiaires a été rendue publique récemment, a tenu à souligner que les travaux de réalisation de ce projet ont atteint un taux appréciable. «Pour ce programme, presque tous les travaux de réalisation ont été achevés. Après cette visite, nous avons pris la décision d’organiser l’opération de tirage au sort ce lundi», a indiqué le wali devant de nombreux bénéficiaires qui ont reçu cette nouvelle avec une grande joie. Le courtage du wali s’est rendu ensuite à Firmet El-Riche pour inspecter le projet de 1 000 logements AADL. Il est à noter que ce site accueille un premier quota de 2 000 logements et un deuxième quota de 1 500, soit 3 500 logements au total. «Pour le programme de 2 000 logements AADL, nous avons procédé à l’attribution de 1 030 unités depuis quelques mois. L’opération d’attribution des 970 logements a connu un peu de retard à cause de petits travaux. Cette visite a pour objectif de voir de près l’avancement des travaux. Ainsi, nous avons demandé aux responsables de l’ADDL d’évacuer des remblais pour lancer l’opération de remise des clés. Les 970 souscripteurs auront leur clés de logement au cours de ce mois de mars», a-t-il promis aux souscripteurs. Par ailleurs, le wali a insisté sur la fluidité de la communication entre les souscripteurs et les responsables de l’Agence AADL de Sétif pour permettre de régler les problèmes soulevés et avoir le même niveau d’information. «C’est ce qui manque. Nous avons demandé des rencontres périodiques et régulières sachant que ces souscripteurs ont déjà leurs représentants. L’association des souscripteurs peut jouer le rôle d’interface entre ces deux parties», a-t-il souhaité. Le wali a promis aux souscripteurs de revenir dans les prochains jours pour procéder à la remise des clés. Par ailleurs, il a visité aussi le projet de175 logements participatifs où il a affiché sa satisfaction quant à l’avancement des travaux. Devant les familles bénéficiaires, le wali a ordonné aux autorités locales d’organiser une rencontre demain pour la remise des clés. Sur un autre plan, le wali a visité des projets de réalisation des structures de santé au profit de cette commune qui compte plus de 220 000 habitants. Ce dernier a inspecté le projet de réalisation d’un hôpital d’une capacité de 240 lits. Selon la direction de la santé et de la population de Sétif, les travaux de réalisation de l’hôpital ont atteint 60,77%. «La cadence des travaux est acceptable. Au début, le projet a connu un retard à cause de la réévaluation de l’enveloppe. Très prochainement, l’opération d’acquisition des équipements sera lancée. Cette structure de santé sera ouverte avant la fin de l’année en cours et va permettre une meilleure prise en charge des patients», précise-t-il. Par ailleurs, Maâskri a visité aussi la salle polyclinique de l’agglomération de Djarmene qui connaît un énorme retard. Selon la DSP, le taux d’avancement de la polyclinique de Djermane est de 90%. «L’opération a été gelée. Maintenant, la levée de gel a eu lieu et nous sommes en train de régler les contraintes avec l’entrepreneur. L’opération d’équipement de cette structure de santé de proximité est en cours», a-t-il précisé. Ce dernier a donné des instructions fermes pour que l’opération d’acquisition des équipements soit faite dans les plus brefs délais. Aussi, le wali a exigé l’accélération des travaux pour que cette structure soit opérationnelle au mois de mai prochain. Selon lui, cette polyclinique va sans nul doute atténuer la pression sur les autres centres de santé de cette ville. Enfin, le wali a visité l’ancienne polyclinique qui fait actuellement l’objet d’une opération de réhabilitation financée par des bienfaiteurs. Le wali n’a pas manqué de saluer les initiateurs de cette louable initiative. n