Les marchés et points de vente du bétail, fermés depuis le début de l’année en cours, ont été rouverts dans les différentes communes de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, a-t-on appris jeudi, auprès de la direction locale des services agricoles. La décision de la réouverture intervient après «la maîtrise totale» de la situation quant aux pathologies de la fièvre aphteuse et la peste des petits ruminants (PPR) signalées dans cette wilaya a précisé la même source, rappelant que des campagnes de vaccination du cheptel ont été lancées en février dernier contre diverses pathologies, la fièvre aphteuse et la PPR. Un dispositif de contrôle des points de vente du bétail et le mouvement de circulation des bêtes et la vente des viandes est lancé par les services de la DSA, a-t-on fait savoir, détaillant que les services vétérinaires accompagnent les éleveurs dans les opérations de vaccination des animaux également. D’autre part, des campagnes de vaccination ont été lancées après avoir mobilisé un quota de 50 000 doses de vaccins contre la peste des petits ruminants, permettant de couvrir le cheptel de la wilaya, a-t-on noté. Pour rappel, pas moins de 618 bêtes ont été décimées dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, dont 538 ovins par la fièvre aphteuse, tandis que aucun cas de petit ruminant n’a été signalé par l’inspection locale vétérinaire. Le cheptel de la wilaya de Bordj Bou Arreridj compte actuellement plus de 53.000 têtes, dont 18.000 bovins, 35.000 ovins et caprins, selon les dernières statistiques de la DSA.