Une peine de 20 ans de prison ferme a été prononcée par le Tribunal criminel de Boumerdès à l’encontre du terroriste dénommé (D. Belkacem), originaire de la commune d’Ouled Aïssi activant dans katibate El Ançar. L’accusé a été poursuivi pour adhésion à un groupe terroriste armé et son implication directe dans l’assassinat d’un citoyen dans un café de la ville d’Ouled Aïssi. Selon l’arrêt de renvoi du tribunal, l’affaire remonte à 2015 quand les deux terroristes (O. Rabah et D. Belkacem) en tenue militaire et armés de fusils automatiques de type Kalachnikov ont fait irruption dans un café ou se trouvaient la victime R. Nabil et son frère. Le terroriste O. Rabah a d’abord ordonné au frère de la victime de s’éloigner avant de tirer. Après leur forfait, les deux terroristes ont pris la fuite vers une destination inconnue. Evacuée par ses frères vers le centre de santé de Sidi-Daoud, la victime a succombé avant son admission à l‘hôpital. Après la plainte déposée par la famille de la victime contre l’accusé D. Belkacem qui a usé de menaces pour ne pas être poursuivi. Ce dernier a été arrêté le 28 avril 2016 en compagnie de l’auteur principal du crime. Il avait rejoint les maquis terroristes en 2014 et activant dans la région de Sid Ali Bounab, réputée le fief de la nébuleuse terroriste. Lors de son audition, l’accusé a reconnu son adhésion à un groupe mais a nié son implication dans l’assassinat de la victime. Après délibérations, une peine de 20 ans de prison ferme a été prononcée à l’encontre de l’accusé alors que le Procureur avait requis la peine capitale.