La direction de la culture a pris cette année l’initiative d’honorer la femme à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Ainsi donc 60 femmes ont été distinguées parmi lesquelles notre collègue Mme Fenouch, journaliste, chef du bureau APS wilaya d’El Tarf, qui cumule dans la fonction une trentaine d’années environ, et pour les efforts déployés pour la collecte de l’information. La cérémonie s’est déroulée au niveau de la bibliothèque communale Françoise-Louise juste à proximité du siège du chef-lieu de wilaya à El Tarf. Lors de cette cérémonie bon enfant, plusieurs personnalités ont tenu à participer à ce moment aux côtés de leurs mères, sœurs, épouses dans la conjoncture un peu particulière que traverse le pays par rapport aux autres années. Ont aussi assisté à cette distinction des présidents d’associations à caractère socio-culturel et des représentantes de la presse locale. Les femmes présentes ont tenu à exprimer leur attachement à la patrie. Par ailleurs, un vibrant hommage a été rendu à la femme algérienne qui, à chaque occasion, a prouvé qu’elle participe à sa promotion et au développement de son pays en participant à toutes les actions d’édification et au progrès de leur wilaya. Adel Aïfi, directeur de la culture, en présence de plusieurs autres responsables, a souligné, dans un long discours, que cette journée est un moment précieux pour se rappeler que c’est grâce aux sacrifices consentis par nos glorieux chouhada et moudjadine que nous vivons aujourd’hui libres et indépendants. « Nos mères, soeurs, épouses moudjahidate devraient servir d’exemples aux jeunes d’aujourd’hui à suivre pour le développement de notre pays qui a payé un lourd tribut pour recouvrer l’indépendance », devait dire l’orateur. Les participants ont eu un moment pour visiter les expositions, œuvres de jeunes artistes femmes dans tous les volets.
Pour rappel, la wilaya d’El tarf compte beaucoup d’artistes
femmes qui participent à des manifestations locales, nationales et internationales, où elles ont été distinguées. M. B.