La JS Saoura continue d’écrire de belles pages de son histoire en Ligue des champions africaine. Après son historique qualification à la phase des poules, l’équipe de Béchar, bien drivée par le coach Karim Zaoui, ne se trouve plus qu’à un seul point d’une autre qualification historique aux quarts de finale de cette prestigieuse compétition continentale.

Cette belle option a été réalisée après le succès de la JS Saoura, samedi soir, face au club tanzanien de Simba SC (2 à 0), en match disputé au stade du 20-août 1955 de Béchar, comptant pour la 5e journée du groupe « D » de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique. Hammar et ses coéquipiers ont pris le match en main dès le début de la partie en allant provoquer le gardien de but de Simba, Manula et sa défense. Saoura domine les débats et réussit alors à ouvrir la marque dès la 17e minute de jeu grâce à son buteur attitré, Sid Ali Yahia Cherif. Celui-ci place d’abord une tête qui est renvoyée par le gardien. La balle revient dans les pieds de l’attaquant de la Saoura qui, instinctivement, adresse un superbe tir du pied droit réussissant ainsi à prendre à défaut le gardien de but Manula. Par la suite, Merbah et ses coéquipiers ont tenté d’ajouter d’autres buts, mais leur excès de précipitation et leur manque de concentration lors du dernier geste leur ont bien fait défaut. La mi-temps est donc sifflée sur ce court score d’un but à zéro en faveur de la JS Saoura devant ses propres supporters bien heureux dans les gradins.

Leadership fragile
De retour des vestiaires, les joueurs du coach Zaoui, multiplient les attaques, mais ratent leurs différentes occasions créées. On jouait la 50e minute du jeu quand le milieu de terrain Farhi est fauché à l’intérieur de la surface de réparation. Et c’est alors que l’arbitre congolais de la rencontre n’a pas hésité à siffler un penalty. Mohamed Amine Hammia s’est chargé de la sentence avant de transformer ce penalty en but . Avec ce deuxième but, les joueurs de la JS Saoura poursuivent la partie bien réconfortés quant à une éventuelle victoire. Les représentants de la région de Bechar ont alors bien su gérer les dernières minutes de ce match pour réussir leur deuxième victoire consécutive à domicile, après celle face à l’AS Vita Club de Kinshasa (1-0) au mois de février dernier. Grâce à cette victoire, les joueurs du coach Karim Zaoui se retrouvent à la tête de leur poule avec un total de 8 points. Ils sont suivis par la formation égyptienne du Ahly et les Congolais de l’AS Vita Club.

A un point du « top 8 »
Et il se trouve que ces deux équipes se sont rencontrées, samedi dernier dans un match où Al Ahly a concédé une défaite à Kinshasa suite à un but signé Tuisila Kisinda (84e) pour Vita Club. Quant à la dernière place de cette poule «D » de la Ligue des champions, elle est occupée par le FC Simba avec un total de 5 points. Avec cette confortable position de leader, l’équipe de la JS Saoura n’aura plus besoin que d’un seul point pour se qualifier aux quarts de finale de cette prestigieuse compétition continentale. Les joueurs du coach Zaoui doivent donc tenter d’arracher ce précieux point lors de leur dernier match de cette poule prévu le samedi 16 mars en cours au Caire face à la redoutable équipe du Ahly. Ce choc Ahly –JS Saoura s’annonce ouvert à tous les pronostics dans la mesure où c’est un ultime match de poule bien décisif aussi bien pour l’une que pour l’autre formation. Enfin, dans l’autre match du groupe, l’équipe tanzanienne du FC Simba accueillera celle de la RD du Congo, l’AS Vita Club également samedi prochain.n