Le Premier ministre, Noureddine Bedoui a affirmé, mardi à Alger, que « le temps et la confiance sont nécessaires pour la concrétisation des aspirations exprimées, ces derniers jours et ces dernières semaines, par le peuple algérien ».
« L’Algérie traverse une étape particulière de son histoire et les Algériens sont dans l’attente de la concrétisation de leurs aspirations, exprimées ces derniers jours et ces dernières semaines », a déclaré M.
Bedoui à la presse à l’issue de la cérémonie de passation de pouvoirs avec son prédécesseur, Ahmed Ouyahia, au Palais du Gouvernement.
« Le temps et la confiance sont nécessaires pour la concrétisation de toutes les aspirations exprimées par le peuple algérien, toutes catégories confondues, dont les jeunes », a-t-il soutenu.
La période actuelle implique « l’adhésion autour de ces aspirations, qui ont fait l’objet d’une feuille de route et de réformes profondes que
connaitra la nouvelle Algérie », a estimé le Premier ministre.
« Je me suis engagé hier lors de ma rencontre avec le président de la République à œuvrer, avec sérieux et dévouement, à l’accompagnement de ces réformes et à leur concrétisation sur le terrain », a-t-il souligné,
ajoutant « je m’engage devant le peuple algérien à être à son écoute, à son service et proche de lui, notamment pour répondre aux appels que nous avons entendus ces dernières semaines ».
« Le peuple algérien est une force de proposition. Je veillerai avec les membres du gouvernement qui m’accompagneront dans cette rude mission à concrétiser toutes ses propositions sur le terrain », a-t-il assuré.