La Ligue de diamant adoptera une nouvelle formule à partir de 2020, comprenant notamment moins de meetings et moins d’épreuves, a annoncé lundi la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), qui espère rendre le circuit principal de l’athlétisme plus clair et plus attractif. La Ligue de diamant va supprimer un meeting (il y en a 14 aujourd’hui dont deux finales) pour comprendre 12 meetings plus une finale, et proposer une compétition par semaine pour plus de clarté. Le circuit mondial compte aussi réduire la voilure sur le nombre d’épreuves pour en garder 24 (12 pour les femmes, 12 pour les hommes) contre 32 en 2019, en supprimant notamment les distances supérieures à 3.000 m. Les meetings seront ainsi réduits à une heure trente au lieu de deux heures actuellement. Réuni à Doha, le Conseil de l’IAAF a également décidé de développer les épreuves hors des stades, notamment pour les concours de lancers, «où les fans peuvent être plus proches de l’action».