Les services des douanes du port d’Oran ont saisi des produits chimiques et parapharmaceutiques de «fabrication israélienne» à l’intérieur d’un container provenant d’un pays européen, a-t-on appris lundi de ce corps constitué. Ce container de 20 pieds a été ouvert, lundi, en présence d’un huissier de justice, après l’expiration de la durée légale de son maintien au niveau du quai du port alors que l’importateur ne l’avait pas récupéré selon les procédures douanières, a souligné le directeur adjoint de l’informatique et de la communication à la Direction régionale des douanes d’Oran.
Une grande quantité de produits chimiques et parapharmaceutiques estampillés «Made in Israël» et portant le nom de l’usine de production a été découverte. Des échantillons ont été prélevés et envoyés à un laboratoire d’analyses pour connaître avec précision la nature de ces produits, a ajouté la même source.