La police de l’Urbanisme et de la protection de l’environnement relevant de la sûreté de la wilaya d’Alger ont éliminé, en février dernier, 14 décharges anarchiques et recensé 227 chantiers de construction sans permis, dans le cadre de la préservation de l’urbanisme, de l’environnement et de la santé, a indiqué, dimanche, un communiqué de la cellule de communication de ce corps de sécurité. 14 sites et décharges anarchiques ont été éliminés par la brigade de l’urbanisme relevant de la sûreté de la wilaya d’Alger, en coordination avec les autorités locales, et ce dans le cadre de la protection de l’environnement, notamment la gestion et le contrôle des déchets, a ajouté le document.
480 interventions ont également été effectuées par la même brigade concernant le jet et l’abandon de déchets résultant de l’exploitation des mines, des carrières et chantiers de construction et le dépôt sur la voie publique de produits pouvant entraver la circulation routière ou affecter la santé des citoyens, ajoute le communiqué.
Concernant les règles urbanistiques et d’assainissement de la voie publique, la police de l’urbanisme a effectué, durant la période considérée, près de 230 interventions liées aux constructions sans permis, voire aux cas de non-conformité des constructions avec les permis délivrés, outre 120 interventions relatives au commerce illicite, a précisé la même source. En matière d’hygiène et de santé publique, les mêmes services ont recensé 6 cas liés au jet de corps d’animaux morts ou de déjections animales, en sus de 30 interventions relatives à la transformation d’espaces verts classés, a conclu le communiqué.n