Sonatrach vient de publier son bilan couvrant ses réalisations en 2018. Dans un document distribué lors de la cérémonie de signature du contrat d’Aïn Tsila, mercredi dernier, elle indique que son chiffre d’affaires à l’exportation a atteint 39 milliards de dollars contre 32,5 milliards de dollars en 2017. Le volume global exporté a été de 98,9 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) et celui destiné à la couverture de la demande nationale a été de 52,5 millions de TEP. Elle a commercialisé au total 151,4 millions de TEP. La production globale d’hydrocarbures de Sonatrach a atteint en 2018, 192,3 millions de TEP dont 48,4 millions de TEP avec les associés. Elle est en baisse par rapport à l’année 2017 où elle avait réalisé 196,5 millions de TEP. Elle a produit 132 milliards de milliards de mètres cubes de gaz en 2018 (contre 135 milliards de mètres cubes en 2017), 48,5 millions de tonnes de pétrole dont 20,7 millions de tonnes avec les partenaires étrangers, 8,9 millions de tonnes de condensat et 7,9 millions de tonnes de GPL et 22,2 millions de mètres cubes de GNL et près de 26 millions de tonnes de produits raffinés. Sonatrach a réalisé 30 découvertes en effort seul (33 en 2017), 20 562 kilomètres carrés de sismique 3D. Sonatrachs seules a terminé 171 puits de développement et 77 puits d’exploration.
K. R.