Dans un stade quasi-vide, le MC Alger a remporté le derby algérois devant le leader l’USM Alger sur le score de 3 à 2, alors que le MO Bejaïa s’enlise dans le bas du tableau après le nul concédé à domicile face au DRB Tadjenanet (2-2), jeudi pour le compte de la 24e journée du championnat de Ligue 1 de football.
Les Mouloudéens ont été les premiers à ouvrir la marque par Benaldjia (40’), avant que Zouari n’égalise pour l’USMA (51’), mais Bendebka (56’) a rapidement donné l’avantage au MCA d’une tête bien placée en milieu d’une défense usmiste statique. A cinq minutes de la fin de la partie, les Usmistes ont réussi à remettre les pendules à l’heure sur un coup de Benyahia dévié par le mur du MCA.
Alors qu’on se dirigeait vers un score de parité, l’arbitre de la rencontre Abid Charef siffle un penalty sévère au profit du MCA transformé par le défenseur Lamara à l’ultime minute de la rencontre offrant ainsi trois précieux points à son équipe.
Le leader l’USM Alger (1er, 45 pts), qui restait déjà sur une surprenante défaite face au Paradou AC (1-2), tombe pour la seconde fois de rang et risque de voir son poursuivant direct la JS Kabylie revenir à deux longueurs en cas de succès en déplacement contre l’O Médéa dimanche.
De son côté, le MCA (4e, 35 pts), battu samedi dernier à Sétif par l’ESS (2-0), a su se réconcilier avec son public après avoir perdu deux objectifs majeurs : Coupe d’Algérie et Coupe arabe, revenant ainsi à
4 points du Paradou AC (3e, 39 pts).
Une très belle opération des coéquipiers du capitaine Abderrahmane Hachoud puisqu’elle est acquise dans un contexte particulier, au surlendemain de la démission de l’entraîneur Adel Amrouche, remplacé à titre intérimaire par Mohamed Mekhazni jusqu’à la fin de la saison.
En bas du classement, le MOB, premier relégable (14e, 23 pts), a concédé un nul sur son terrain (2-2), face à un concurrent direct pour le maintien, le DRBT (11e, 25 pts), laissant passer une excellente occasion pour sortir de la zone rouge.
Cette 24e journée se poursuivra dimanche avec trois rencontres devant mettre aux prises des équipes aux objectifs diamétralement opposés, à l’image de Olympique Médéa (14e, 22 pts) – JS Kabylie (2e, 40 pts). n