Pas moins de 29 projets pour personnes aux besoins spécifiques ont été financés, en 2018 dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès par l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), a-t-on appris jeudi auprès de ce dispositif. Les dossiers des 29 demandeurs déposés auprès de l’Angem ont été financés à travers les daïras de la wilaya dans le cadre de l’insertion de cette catégorie dans le monde du travail et leur permettre de créer des projets en leur assurant un accompagnement lors de l’étape de concrétisation, a indiqué le chargé de communication, Abdelhafid Babouche. Il a précisé que les projets financés touchent les domaines de la couture, de la coiffure, de téléphones mobiles et de services. Dans le cadre de la prise en charge de cette catégorie de la société, il a été question de traiter avec le dictionnaire des signes publié par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, pour écouter les préoccupations de certains handicapés et les accompagner pour la réussite de leurs projets.
La Caisse nationale d’assurance sociale (Cnas) a fourni l’année dernière des appareillages et prothèses aux handicapés dont 349 fauteuils roulants et autres accessoires, a-t-on indiqué à la cellule d’écoute et d’orientation de cette caisse. Selon les statistiques de 2018, il a été relevé 2618 assurés sociaux parmi les handicapés. La cellule citée fait état de facilités accordées à cette catégorie notamment celle d’accès au niveau des agences, des fauteuils roulants, en plus de l’ouverture d’un guichet spécial personnes aux besoins spécifiques et la formation d’agents au langage des signes pour faciliter le contact avec les sourds muets.