L’accident a eu lieu jeudi, vers 16H30, sur la Route nationale N1, à 50 km à la sortie sud de la ville d’El Menéa, en direction d’In Salah. Une famille, composée de sept personnes, était à bord d’un véhicule de marque Nissan, type Navara double cabine, lorsque celui-ci, pour une raison que seule l’enquête ouverte par la gendarmerie d’El Menéa élucidera, a subitement quitté la chaussée, fait plusieurs tonneaux avant de s’immobiliser à l’intérieur des terres. Le choc a été d’une telle violence que de l’amas de ferraille, trois femmes et un homme, âgés entre 31 et 65 ans, ont été difficilement retirés sans vie par les éléments de la Protection civile d’El Menéa, à 270 km au sud de Ghardaïa, qui ont dû faire usage de matériel de désincarcération. Trois autres personnes, grièvement blessées ont été évacuées vers les urgences médico-chirurgicales de l’hôpital Colonel-Châabani d’El Menéa, alors que les dépouilles des quatre victimes ont été déposées à la morgue du même hôpital. Encore une fois, et malheureusement sur ce même tronçon de la mort qui a engendré tant de drames, une autre famille algérienne est endeuillée par la perte de plusieurs de ses membres. O. Y.