La 9e édition de l’Exposition internationale sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du nord (Napec 2019), qu’a abritée le Centre des conventions d’Oran (CCO), s’est clôturée mercredi dernier. Quatre jours durant, ce grand rendez-vous annuel a réussi le pari de drainer un nombre important de visiteurs, les organisateurs avancent le chiffre de 27 000 professionnels, et de tenir des conférences-débats animées par des experts de haut niveau.

Il y a lieu d’ajouter sur ce dernier constat que les conférences et débats tenus lors du Napec 2019 ont tous porté sur des thématiques bien sélectionnées car d’actualité. En effet, des dizaines d’experts venant des grandes firmes internationales d’hydrocarbures ont présenté leurs expériences et études concernant les enjeux auxquels ils font face.
Ils se sont aussi prononcés, notamment sur les questions techniques et économiques liées à l’exploitation, à la production, au transport, aux questions de partenariat et de développement durable dans leurs secteurs d’activité respectifs. D’autres thématiques, telles le développement de la pétrochimie, le mix énergétique à l’horizon 2030, l’introduction de la transformation numérique dans le secteur pétrolier et le renouvellement des réserves en hydrocarbures, ont été également débattues. Rappelons que dans son communiqué de clôture, le Directeur général et fondateur du Napec, Djaafar Yacini, a déclaré que la plupart des visiteurs sont des professionnels qui ont eu l’opportunité de prendre connaissance des nouveautés technologiques et des dernières innovations du secteur de l’énergie. Et à propos des participants, le directeur général a souligné qu’ils ont exposé leurs produits, leurs innovations en proposant des solutions et prospectant des partenariats en hydrocarbures et différents domaines de l’énergie.
Toujours selon cette même source, cette grande manifestation économique a été marquée tout au long de son déroulement, du 10 au 13 mars, par des engagements entre filières de groupe public national et compagnies et sociétés étrangères. On lit que dans ce cadre, des contrats ont été signés notamment pour ce qui concerne les secteurs usant des nouvelles technologies, de services et de transfert de connaissances. En effet, trois contrats ont été conclus à l’occasion du Napec, dont deux par la compagnie algérienne Sonatrach, pour l’actualisation des systèmes informatiques pour la gestion et l’exploration. Il est, par ailleurs, mentionné dans le communiqué que des filières de la compagnie des hydrocarbures algérienne, la Sonatrach, et ceux du groupe public Sonelgaz ont déposé des commandes d’équipements auprès de sociétés étrangères versées dans leur activité. Faut-il rappeler par ailleurs que l’édition de cette année a permis à des étudiants de différentes universités du pays et écoles supérieures du pays de présenter sur les espaces d’exposition que les organisateurs leur ont réservé, leurs projets de recherche tous en relation avec le secteur des hydrocarbures et connexes. Cette initiative des organisateurs du Napec est, selon le communiqué, de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes dans le secteur des hydrocarbures et des énergies locales, voire même en Afrique du Nord. A propos d’Afrique du Nord, de nombreux pays de cette région ont participé à la manifestation par le biais de leurs sociétés nationales versées dans l’activité pétrolière et gazière. Il leur a été permis d’exposer leurs opportunités d’investissement, à l’instar de la compagnie tunisienne des activités pétrolières, la société nationale libyenne du pétrole, la société mauritanienne d’hydrocarbures, ainsi que le Mali et le Niger. A noter que cette 9e édition de l’Exposition internationale sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du Nord a vu la participation de 570 exposants du pays, à l’instar des groupes Sonatrach, Sonelgaz, Cosider, et étrangers comme Total, Haliburton, Petrofac. Ces derniers n’ont pas caché que le Napec représente pour eux un événement à ne pas rater car devenu au fil des éditions un véritable et grand rendez-vous d’affaires et d’échanges entre les opérateurs dans le domaine des hydrocarbures et activités connexes. A signaler enfin que la 10e édition du Napec aura lieu, entre les 15 et 18 mars 2020, selon les organisateurs.n