La Chine a officialisé sa candidature comme pays hôte de la Coupe d’Asie 2023 de football, une compétition qu’elle a déjà organisée en 2004, a rapporté vendredi l’agence Xinhua. L’officialisation de la candidature chinoise constitue, selon les médias, un nouveau signe de la volonté du pays d’abriter, à terme, une Coupe du monde. En outre, l’opportunité d’organiser cette coupe continentale pour la deuxième fois, permettrait «d’aider à populariser et développer le football» dans le pays, a affirmé la Fédération chinoise de football, dans des propos rapportés par la presse chinoise. La candidature chinoise, qui devrait s’opposer à celles de l’Indonésie, la Corée du Sud et la Thaïlande, intervient alors que le président Xi Jinping a affiché son désir de voir un Mondial organisé sur son sol. Lors de la Coupe d’Asie organisée cette année dans les Emirats arabes unis et remportée par le Qatar, la Chine a atteint les quarts de finale.