Une opération d’attribution de terres agricoles au profit de personnes aux besoins spécifiques (plus de 18 ans) sera entreprise prochainement dans le cadre des efforts de promotion des conditions d’insertion sociale de cette frange de la société, a-t-on appris jeudi des responsables de la wilaya. Retenue dans le cadre de la consécration de l’égalité des chances, cette opération, permettant à cette frange de s’impliquer dans les activités agricoles et initiée en coordination avec la direction des services agricoles (DSA), porte sur l’octroi également d’un soutien financier aux bénéficiaires de terres agricoles, a expliqué le wali de Ouargla, Abdelkader Djellaoui, lors de la cérémonie d’installation du bureau de coordination des travailleurs aux besoins spécifiques de la wilaya, coïncidant avec la Journée nationale des personnes aux besoins spécifiques (14 mars). Le même responsable a fait état, par ailleurs, de l’ouverture par l’Entreprise nationale des services aux puits (ENSP) établie à Hassi-Messaoud de plus de dix postes de travail, dans le cadre de la promotion de l’insertion socioprofessionnelle des handicapés. Le bureau de coordination nouvellement installé assumera, entre-autres missions, la transmission des préoccupations de cette frange de travailleurs, leur aide à la formation et leur accompagnement dans le but d’améliorer leurs conditions sociales, en plus du recensement de cette catégorie de travailleurs, notamment ceux exerçant au niveau des entreprises, leur ouvrant la voie à l’exercice d’activités syndicales, a indiqué le coordinateur local des travailleurs aux besoins spécifiques de Hassi-Messaoud, Boualem Daoui. Placée sous le signe de « l’insertion des handicapés est le devoir de tous », la célébration de cette journée a donné lieu à la remise de cadeaux symboliques, d’appareillages et accessoires pour handicapés et d’aides financières au profit des associations locales (13 associations) activant dans le domaine de la solidarité et de l’aide à l’insertion sociale des handicapés. Selon les responsables du secteur, les établissements socio-pédagogiques implantés à travers la wilaya d’Ouargla ont accueilli, au titre de la saison 2018/2019, pas moins de 270 déficients mentaux, 65 autistes et 39 sourds-muets. La même saison a été marquée par l’organisation d’opérations de pose d’implants cochléaires au profit de 200 enfants, l’inscription pour d’autres enfants souffrants d’une légère déficience mentale aux cours d’enseignement ouverts au niveau d’établissements scolaires à Touggourt et Hassi-Messaoud. n