Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 08 novembre 2018 06:00

Afrique du Sud : Les législatives en mai 2019

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les Sud-Africains seront appelés aux urnes en mai 2019 pour des élections législatives, ont indiqué les autorités hier mercredi, alors que le président Cyril Ramaphosa s’efforce d’inverser le mécontentement provoqué par la mauvaise situation économique du pays.

Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis la fin de l’apartheid en 1994, aborde ce scrutin en position difficile. Son dirigeant, le chef d’Etat Jacob Zuma, a été contraint à la démission à la suite de multiples scandales politico-financiers, entraînant l’élection par le Parlement de Cyril Ramaphosa, également issu de l’ANC, le 15 février. Le parti avait aussi enregistré son pire résultat aux élections locales en 2016 (53% des voix). Le principal parti d’opposition sud-africain, l’Alliance démocratique (DA), et le parti de la gauche radicale Combattants pour la liberté économique (EFF) espèrent tirer profit du taux de chômage record de près de 28% et de la persistance des inégalités raciales. «La commission s’est entretenue avec le Président (...), puis le Président a annoncé son intention d’organiser des élections avant la fin du mois de mai», a indiqué Glen Mashinini, porte-parole de la Commission électorale indépendante (IEC). Les élections ont généralement lieu un mercredi férié. Elles se dérouleront après le
7 mai, a précisé Glen Mashinini. Cyril Ramaphosa, ancien syndicaliste qui a fait fortune dans les affaires, doit annoncer en février la date précise des élections.
Lors des dernières élections législatives, l’ANC l’avait très largement emporté avec 62% des voix, devant l’Alliance démocratique (22%) et EFF (6%). En octobre, un sondage d’Afrobarometer annonçait 48% d’intentions de vote pour l’ANC, devant l’Alliance démocratique et EFF à égalité avec 11% chacun.

Laissez un commentaire