Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière SAAFI 2018

jeudi, 12 juillet 2018 06:00

Ils comptent observer aujourd’hui un sit-in devant le siège de la wilaya de Tlemcen : Les souscripteurs AADL2 montent à nouveau au créneau

Écrit par El Halloui Tlemçani
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La cellule de défense des intérêts des souscripteurs AADL2, affiliée à la LADDH de Tlemcen, a décidé d’organiser aujourd’hui jeudi un sit-in devant le siège de la wilaya au boulevard Pasteur, a-t-on appris auprès du président de ladite cellule, Salim Ouali.


Par ce rassemblement qui a été «convoqué» via Facebook, les souscripteurs concernés veulent envoyer un message fort aux autorités locales, notamment au wali, à la directrice du logement et au chef du projet AADL. Le retard accusé dans la réalisation des logements en question, ajouté à la gestion opaque des dossiers et l’absence de communication, sont les principaux griefs exprimés par ladite cellule. Cette dernière fait un constat de «carence» dans la conduite des projets prévus à Ouled Mimoun, Hennaya, Ghazaouet, Remchi, où les travaux n’ont pas encore démarré. Par ailleurs, elle interpelle les responsables de l’agence locale AADL, située à Imama, afin qu’ils procédent, dans un souci de transparence, à l’affichage du numéro chronologique des demandeurs. Au titre de cette formule d’acquisition d’un logement, il aurait été enregistré quelque 9 100 souscripteurs, dont 5 400 dont le sort demeure flou dès lors qu’ils sont toujours dans l’expectative pour verser la 2e tranche au niveau de la banque. Alors que d’autres souscripteurs (AADL2) ont déjà versé la 3e tranche et procédé au choix de leur logement via le site web mis à leur disposition à cet effet. A ce titre, cette opération virtuelle concerne 2 000 unités à la nouvelle ville de Boudjlida (Tlemcen) et 200 autres à Bouhenak (Mansourah). Dans ce cadre, un projet de 2 100 logements de type AADL est en cours de réalisation au niveau du site de Boudjmil (Beni Mester). Il convient d’indiquer que dans le cadre des festivités du 5 juillet, le wali, Ali Benyaïche, a procédé, lors d’une cérémonie au niveau de la commune de Mansourah, à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 2 121 logements au titre de la formule dite AADL. Il faut souligner que la cellule LADDH de Tlemcen a saisi, à travers des correspondances, qui de droit dans cette affaire, à savoir le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, le wali de Tlemcen, la direction générale AADL (Alger), la direction régionale (Oran) et l’agence locale (Tlemcen). Salim Ouali a remis également une missive à un député du parti TAJ, Okacha Fekih, qui lui a promis de saisir à ce sujet la commission du logement auprès de l’APN. Pour sa part, le wali a annoncé, en marge des festivités du 5 juillet, que les 2 600 logements de la formule AADL 2 construits à Oujlida (Tlemcen) et Bouhenak (Mansourah) seront livrés à leurs bénéficiaires le 1er novembre prochain, à l’occasion de la commémoration du 64e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale. Ainsi donc, après six années d’attente, les souscripteurs de ce programme, lancé en 2013, qui ont payé les quatre tranches exigibles, soit 25 % du coût du logement, vont enfin pouvoir habiter les nouvelles cités, dont les travaux de réalisation ont été confiés à la société turque Dek In San Ltd. Le premier responsable a indiqué que la promesse faite pour leur attribution pour le mois de mars dernier n’a pu être concrétisée en raison de problèmes de financement des travaux annexes (VRD).
Il convient de souligner dans ce contexte que ladite cellule active sur le terrain à travers un travail de proximité et via les réseaux sociaux. A telle enseigne que son champ d’action couvre des wilayas limitrophes. A l’initiative de cette entité de la LADDH, un séminaire régional a réuni, le 10 mars 2018 à Tlemcen, les coordinations des souscripteurs AADL, venues de plusieurs wilayas. Il faut rappeler que le dernier sit-in remonte au 13 mai 2018, alors qu’un mouvement de protestation devant le siège AADL à Imama avait été initié par ladite cellule le 14 août 2017, suivi d’un rassemblement le 26 décembre 2017 devant le siège de la wilaya. Une table ronde autour du sujet était prévue ce mardi (10 juillet 2018) à la radio locale avec la participation du responsable de la cellule Salim Ouali, ainsi que trois membres. Elle a dû être annulée et «remplacée» par un bref sonore «soft» qui devra être diffusé lors du bulletin d’information, croit-on savoir.
Notons que le sit-in de ce jeudi 12 juillet 2018 intervient au lendemain de la distribution de 2 351 logements, tous types confondus, hormis la formule AADL.

Laissez un commentaire