Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 06 juin 2018 06:00

Bordj Bou-Arréridj/Intempéries : Des oueds sortent de leur lit

Écrit par M. Allouache
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les dernières averses orageuses auront suffi pour faire sortir les cours d’eau de leur lit, pour autant elles ont permis de mettre à nu certaines imperfections liées aux travaux publics.
Et quand l’oued sort de son lit, ce sont les riverains qui sont pris en otages. El Hamadia, au sud, El Achir, à l’ouest, et El Annasser à l’est, sont les principales communes qui ont été touchées par les pluies torrentielles. A la cité des 400-Logements d’El Achir, les eaux de pluie se sont infiltrées à l’intérieur des habitations, contraignant ainsi leurs occupants à passer une nuit blanche à pomper et évacuer les flots. Même scène à El Annasser, où les habitants des 256 lotissements ont passé la nuit les pieds dans l’eau et dans l’obscurité. Les habitants de cette cité, qui remonte aux années 1980, n’ont eu de cesse d’incomber la situation aux Assemblées populaires communales successives qui, selon eux, n’ont daigné installer aucun véritable réseau d’assainissement. Un peu plus loin, la cité des 100-Logements, jouxtant l’oued, n’a pas été épargnée par les flots. Des coulées de boue ont déferlé vers les lieux rendant impraticables rues et ruelles emportant sur leur passage des citernes et des bâches à eau. A El Hamadia, au sud, des oueds, jadis asséchés, ont été remplis après ces averses, provoquant, selon une source locale, des pertes aux agriculteurs, notamment, ceux aux abords de l’oued Zerazria, longeant la RN45 reliant Bordj à M’sila. Par ailleurs, les pluies torrentielles ont été bénéfiques pour l’oued Legsab, puisqu’il a été purifié de ses détritus, pourvoyeurs de moustiques, au grand bonheur des riverains.


Laissez un commentaire