Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 14 juin 2018 06:00

337 commerçants réquisitionnés pour la permanence de l’Aïd

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« Toutes les mesures pour permettre aux citoyens de s’approvisionner normalement en produits alimentaires et autres ont été prises. Nous avons désignés des commerçants dans l’alimentaire, la boulangerie, les viandes, les fruits et légumes et même les industries de semoulerie, laiterie et eau minérale ont été invités à rester opérationnels durant l’Aïd El Fitr qui sera, probablement, fêté le vendredi 15 ou samedi 16 juin.

C’est quand même, à trois longs jours de fête et de repos qu’il va falloir faire face, en permettant une régulation normale de l’approvisionnement du marché en denrées de base pour les citoyens », assure au téléphone un responsable de la Direction du commerce de la wilaya de Ghardaïa. Et c’est donc en fonction de ce week-end étiré qu’un drastique dispositif de mobilisation d’un large éventail de commerçants a été déployé au niveau des 13 communes de la wilaya de Ghardaïa et ce afin d’éviter toute éventuelle perturbation dans l’approvisionnement des citoyens en produits alimentaires de base, notamment le pain, le lait, les viandes (blanches et rouges) et les fruits et légumes.

Pour y faire face et parer aux éventuels impondérables des circuits de commercialisation, -qui dans notre pays restent comme les voies du Seigneur, impénétrables-, la Direction du commerce de la wilaya de Ghardaïa a réquisitionné pas moins de 337 commerçants, appelés à assurer la permanence, notamment, durant les jours de l’Aïd El Fitr. Pour parer à toute éventuelle surprise ou défection, des réquisitions ont même été remises en mains propres à ces commerçants qui exercent dans différentes activités commerciales dans la wilaya de Ghardaïa.

C’est donc essentiellement des boulangeries au nombre de 54, des magasins d’alimentation générale (220), des magasins de fruits et légumes (24), des boucheries (26) qui sont concernées par cette mobilisation.

Le lait, aliment de base des Algériens , est aussi au centre des préoccupations de la Direction du commerce qui a, pour assurer un approvisionnement régulier, normal et constant du marché, réquisitionnée pas moins de 3 laiteries, 2 à Guerrara et 1 à Ghardaïa ainsi qu’une unité de semoulerie à Berriane et une autre unité de mise en bouteilles d’eau minérale à El Menéa, (à 270 km au sud de Ghardaïa), la seule activant dans ce segment dans la région et alentour.

En termes de répartition des commerces réquisitionnés par commune, c’est en toute logique la commune de Ghardaïa qui se taille la part du lion avec 73 points d’ouvertures, suivie de Guerrara avec 65, Berriane (56), El Menéa (53), Metlili (51), Bounoura (48), Dhaïa Ben Dahoua (15), Zelfana (10), et enfin, Mansourah (6). Et comme la wilaya de Ghardaïa reste non seulement une région touristique mondialement connue, elle est aussi un point de passage important et un carrefour nodal vers les quatre points cardinaux du pays par lequel transitent chaque jour des milliers de voyageurs empruntant toutes sortes de moyens de locomotion. C’est à partir de ce constat que pas moins de 21 stations d’essences, 18 restaurants et 9 cafétérias ont été réquisitionnés sur l’ensemble du territoire de la wilaya de Ghardaïa pour répondre aux besoins de ces voyageurs et de leurs moyens de locomotion. Par ailleurs, l’ensemble des commerçants, qui ont été avisés à temps pour qu’ils puissent prendre leurs précautions et prévoir un personnel qui assumera cette tâche, se doivent d’être au rendez-vous et de respecter le calendrier. En cas de manquement, ils seront exposés à des sanctions conformément à la réglementation en vigueur.

Celle-ci ne prévoit pas moins des amendes financières entre 30 000 et 200 000 DA et peut même aller jusqu’à la fermeture administrative du commerce pour un mois. Pour veiller au respect des réquisitions, des brigades de contrôles, constituées de 32 éléments, chargés de vérifier et contrôler ces établissements quant au respect de l’arrêté du wali portant réquisition, seront mobilisées au niveau de toutes les communes de la wilaya et signaleront toute éventuelle défection qui sera ainsi considérée comme une désobéissance à la loi.

En effet, il faut savoir que l’obligation pour les commerçants d’assurer la permanence les jours de fêtes a été prise en 2012 après l’amendement de la loi 04-08, qui avait introduit une disposition obligeant les commerçants à assurer une permanence pendant les jours de fêtes, fixant ainsi les conditions de l’exercice commerciale.O. Y.

 

Laissez un commentaire