Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 02 juillet 2018 06:00

Tipasa : 150 nouvelles plaques de signalisation pour le plan de circulation

Écrit par Seddiki Djamila
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’été s’installe, indéniablement, et pour se préparer à l’arrivée massive des estivants et prévenir les désagréments liés au rush, les responsables ont achevé le nouveau plan de circulation du chef-lieu de wilaya qui sera, incessamment, opérationnel, en installant pas moins de 150 nouvelles plaques de signalisation routière pour aider les automobilistes à retrouver, aisément, leur chemin.

Son lancement dépendra, à coup sûr, de l’achèvement des travaux d’amélioration urbaine lancés au centre-ville depuis le mois de mai et qui traînent en longueur alors que la logique aurait voulu que ceux-ci soient lancés en dehors de la saison estivale.

Il faudra, assurément, au moment de son lancement beaucoup de patience et de compréhension aux agents des services de sécurité pour ne pas verbaliser les contrevenants qui se fourvoieront dans leur déplacement, dans le centre-ville de Tipasa, tant les habitudes ont la vie dure. Il faudra du temps pour s’habituer aux nouveaux itinéraires imposés par le plan de circulation, très attendu depuis des années pour mettre fin aux sempiternels embouteillages et qui a connu depuis 2015, plusieurs moutures sans pour autant arriver à la bonne.
Le nouveau plan est axé sur le boulevard du 1er-Novembre, menant d’est en ouest, ainsi que le boulevard parallèle situé le long du siège du groupement de la Gendarmerie nationale menant dans un sens vers le siège de la wilaya, en passant par la salle omnisports, la cité des enseignants, organisant la circulation de l’ouest à l’est et dans l’autre vers le carrefour du Chenoua. Ce carrefour vit, ses dernières semaines, au rythme effréné de la réalisation d’un pont menant vers le Chemin de wilaya 109 qui aboutit dans la localité d’El Hamdania où sera implanté le futur port commercial centre.
Au niveau du chef-lieu de wilaya, les automobilistes devront faire preuve de beaucoup d’attention pour respecter le nouvel itinéraire de ce plan de circulation, destiné à réguler le trafic des milliers de véhicules attendus, réduire la pression à l’intérieur du chef-lieu de wilaya et mettre fin à l’incivisme de nombreux automobilistes qui, souvent, créent, eux-mêmes, les bouchons pour s’en plaindre ensuite.


Circuit à sens unique
Elaboré sous forme d’un circuit à sens unique, qui débute du carrefour situé à l’entrée est de la commune jusqu’à la sortie ouest de la ville, c’est-à-dire au niveau du rond-point du complexe touristique de Matarès, le nouveau plan de circulation permet une jonction entre les deux grandes rues via l’artère principale du centre-ville, le boulevard du 1er-Novembre.
La wilaya a pris en charge, sur son propre budget, la réalisation de l’étude des plans de circulation du chef-lieu ainsi que celle de quatre autres communes les plus importantes et fréquentées par les automobilistes en vue de fluidifier le trafic routier intramuros, souvent saturé, notamment durant la saison estivale et les heures de pointe.
Les communes concernées sont Cherchell, Koléa, Bou-Ismaïl, Hadjout et Tipasa qui avaient toutes besoin d’un plan régulateur. Le Bureau d’études des transports urbains (Betur), l’un des rares sur le plan national spécialisé dans ce créneau, a été sélectionné pour cette mission. Le plan de circulation, espèrent les responsables, apportera des solutions fonctionnelles pour désengorger les rues à travers l’adaptation des panneaux signalétiques pour réguler le trafic, tout en proposant, également, l’ouverture des voies et des plans de contournement afin d’en optimiser l’efficacité. Il faut rappeler que depuis 2015, plusieurs plans de circulation ont été élaborés sans pour autant être efficaces, puisqu’il a fallu les abandonner sitôt la saison estivale close. En 2017, le plan de circulation de la commune de Tipasa, mis en route durant la saison estivale, a été abandonné pour revenir à l’ancien qui, selon les responsables de l’APC, répond aux besoins de la rentrée scolaire et aux sollicitations des familles qui devaient faire de grands détours pour déposer leurs enfants devant les écoles. Le problème se posait en particulier pour la rue des Ecoles où se trouvent trois CEM et une école primaire et qui était rendue à sens unique dans le nouveau plan, obligeant les automobilistes à aller jusqu’à la sortie de la ville pour rebrousser chemin, non sans tomber sur des bouchons, surtout le matin.


Le bon plan de circulation cette fois ?
Les différents plans élaborés, selon les évaluations faites après son lancement, ont donné des résultats mitigés en réduisant les engorgements routiers et permettant, plus ou moins, de réguler la circulation, même aux heures les plus fortes du trafic, en particulier durant les week-ends. Selon le responsable de la sécurité routière, les résultats du plan de circulation de l’été dernier ont été très satisfaisants puisque la circulation sur les deux tronçons a toujours été fluide, malgré l’arrivée massive de vacanciers. Le nombre d’accidents a, selon lui, fortement diminué par rapport aux années précédentes car le temps de passage dans le centre-ville, qui était d’une à deux heures auparavant, est passé à un quart d’heure maximum. Pour l’autre ville, à savoir Cherchell, qui étouffe carrément en raison du trafic intense qui la traverse, les automobilistes auront le choix d’emprunter l’évitement du centre par le tronçon de la voie express qui est ouvert à la circulation non sans certains désagréments, à savoir sa longueur de 8 km qui aboutit finalement au centre-ville. Quant au plan de circulation du centre-ville qui sera opérationnel prochainement en même temps que celui de quatre autres communes, les riverains espèrent qu’il ne sera pas à l’image de celui de l’an dernier qui a été abandonné et appelé à une révision totale, car truffé de sens interdits. La commune de Cherchell vit, ces dernières années, un étranglement du trafic avec des heures d’attente dans les bouchons en particulier aux heures de pointe puisque seul un tronçon de la RN11 traverse la ville et toute la partie ouest de la wilaya. L’ouverture du couloir de la voie express, en cours de réalisation, de Hamdania à la sortie ouest de Sidi Ghilès, pour désengorger le centre-ville, est très attendue et fortement souhaitée par les habitants en attendant des jours meilleurs qui ne se concrétiseraient que si la voie express se poursuivait jusqu’à Damous. Les travaux des voies pénétrantes reliant ce tronçon du contournement de la ville de Cherchell au quartier de la Pointe rouge et à Oued El Hammam, y compris les viaducs, ne seront pas prêts pour cette saison estivale selon les responsables de la DTP, en dépit des efforts des Chinois qui ont mis les bouchées doubles dans leurs chantiers.

Laissez un commentaire