Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 10 octobre 2018 06:00

La cérémonie de remise du prix aura lieu demain à 19h au Sofitel : Six romans dans la «deuxième liste» de l’Escale d’Alger

Écrit par Khedidja Arras
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’écrivain Denis Labayle et le journaliste Youcef Saiah, représentant le jury du prix de l’Escale d’Alger (composé de huit écrivains et journalistes algériens et français), ont tenu, avant-hier soir, une conférence de presse à l’hôtel Sofitel Hamma Garden

, pour rendre publique la deuxième liste de la cinquième édition de ce prix littéraire, dont l’annonce du nom du lauréat aura lieu le jeudi 11 octobre à 19h au Sofitel (les délibérations auront lieu le même jour). Des treize romans en lice, le jury en a sélectionné six. Il s’agit de «La Colombe de Kant» d’Aïcha Kassoul (éditions Casbah), «Le Roman des Pôv’cheveux» de Lynda Chouiten (éditions El Kalima), «Le Soleil n’était pas obligé» de Saâd Khiari (éditions Hibr), «1994» d’Adlène Meddi (éditions Barzakh), «Le temps de mourir» de Saïd Oussad (éditions Frantz Fanon), et «Promesse de bandit» d’Ahmed Gasmia (éditions Frantz Fanon).

Concernant cette édition du Prix l’Escale d’Alger, Denis Labayle a estimé qu’il avait dans les textes «une évolution dans la forme et plus de travail» par rapport aux précédentes éditions, considérant que «cette année, il y a eu un très bon cru. Beaucoup de livres intéressants, variés, agréables à lire». Pour rappel, le Prix de l’Escale d’Alger vise à mettre en lumière le roman d’un auteur algérien, vivant et publiant en Algérie. En plus du Prix de l’Escale, le jury décerne habituellement un «Coup de cœur» pour encourager un second candidat. Le prix de l’Escale d’Alger a déjà récompensé Habib Ayyoub (Prix de l’Escale) et Sarah Haidar (Prix du Premier Roman) en 2013, Kamel Daoud en 2014, Leila Hamoutène en 2015, et Mohamed Sari en 2016.

Deuxième Liste
 «La Colombe de Kant» d’Aïcha Kassoul (éditions Casbah)
 «Le Roman des Pôv’cheveux» de Lynda Chouiten (éditions El Kalima)
 «Le Soleil n’était pas obligé» de Saâd Khiari (éditions Hibr)
 «1994» d’Adlène Meddi (éditions Barzakh)
 «Le temps de mourir» de Saïd Oussad (éditions Frantz Fanon)
 «Promesse de bandit» d’Ahmed Gasmia (éditions Frantz Fanon).

Laissez un commentaire