Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 09 mars 2014 09:58

Amara Benyounès, SG du MPA lors de la célébration du 8 Mars : «Les manifestants contre Boute

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
120731-algerie-amara-benyounes-a-propos-de-la-gestion-desC’est  devant un  parterre  de  femmes réunies le temps de la célébration de la Journée internationale dédiée à la femme qu’Amara Benyounès, SG du MPA, s’est attaqué aux opposants à un 4emandat pour le Président-candidat à un 4emandat. «Ils sont des aventuriers politiques», a accusé le chef du MPA, en  traitant  les  manifestations  de  rue «d’antidémocratiques». Fervent défenseur  d’un  nouveau  quinquennat  pour Boutefl ika,  Amara  Benyounès  s’est montré off ensif en accusant les manifestants  «de  jouer  avec  le  feu».  Et d’ajouter que le pays risque aussi d’être déstabilisé  par  ces  mouvements.  «Ils ont un seul but : faire peur aux Algériens», a-t-il encore ajouté. «Personne n’a  le  droit  d’imposer  un  président pour le pays, seul le peuple, à travers les urnes, décidera le 17 avril», a-t-il déclaré,  avant  d’inviter  les  militantes de  son  parti  «à  se  mobiliser  derrière leur  candidat»,  car  «les  élections  seront  libres»,  a-t-il  rassuré.  «Les  Algériens aiment Boutefl ika», a encore réitéré le chef du MPA. Il en veut pour preuve, «toutes les réalisations du chef de l’Etat durant les trois derniers mandats». «En ces moments diffi ciles, seul Boutefl ika peut faire face à la situation qui prévaut chez nos voisins», a ajouté Amara  Benyounès,  en  soulignant  que l’Algérie ne sera ni la Syrie, ni la Tunisie, ni la Libye. «L’Algérien veut vivre dans la sécurité et la démocratie», a-til dit, en soulignant que la stabilité du pays est une ligne rouge à ne pas franchir. «Ceux qui sont contre Boutefl ika doivent  se  présenter  aux  urnes  pour exprimer leur opposition», a déclaré le G du MPA, en ajoutant que le chef de l’Etat «a sacrifi é toute sa vie au service du pays», donc «il est impossible qu’il fasse du mal à l’Algérie». Par ailleurs, il  a  appelé  les  militantes  et  les  militants de son parti à soutenir leur candidat,  en  invitant  les  Algériens  à  se rendre massivement aux urnes et d’élire en toute liberté leur président.

Laissez un commentaire