Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 10 janvier 2017 06:00

Afin d’enquêter sur les origines des troubles : Une délégation de la DGSN dépêchée à Béjaïa

Écrit par  CHAFIK AÏT M’BAREK
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général major, Abdelghani Hamel, a dépêché, le 8 janvier, à Béjaïa, une délégation composée de quatre cadres centraux, afin de s’enquérir de l’état de santé des policiers blessés lors des derniers événements qu’a connus la région. 

Conduite par l’Inspecteur général de la sûreté nationale, M. Hachichi Mohamed Tahar, la délégation a eu à se rendre dans les différentes sûretés de daïra, pour s’entretenir avec l’ensemble des policiers y exerçant. Dans l’après-midi, les hôtes de Béjaïa ont présidé une rencontre ayant regroupé les différents corps de la police, au niveau de l’Unité de maintien de l’ordre (UMO) de Oued Ghir. Dans son message adressé aux éléments de la sûreté de wilaya de Béjaïa et à l’ensemble de la population de la région, lu par son représentant, M. Hachichi Mohamed Tahar, le général-major, Abdelghani-Hamel, a tenu à rendre un hommage particulier aux citoyens de Béjaïa, « pour leur patriotisme » et aux éléments de la sûreté de la wilaya qui, selon lui, « ont fait preuve de sang-froid et d’un haut sens des responsabilités ». Le patron de la DGSN a, en outre, affirmé que « les éléments de la sûreté nationale ont accompli leur mission dans le cadre des lois de la République et dans le strict respect des droits de l’homme ». Se félicitant qu’« aucun dépassement n’a été signalé », lors des incidents ayant émaillé la grève des commerçants de la wilaya de Béjaïa, M. Hamel soutiendra que « la police algérienne est une police du peuple, et qu’il y a une véritable communion entre le peuple et sa police, si, à Béjaïa, il n’y a eu aucun dépassement, c’est parce que les canaux de communication n’ont jamais été rompus entre les deux parties ».
Notons enfin que la délégation de la DGSN a, par ailleurs, rendu visite aux policiers blessés dans le sillage de ces événements. Ainsi, les cadres de la DGSN ont été au chevet d’un agent de la sûreté de wilaya, gravement touché à l’œil, qui demeure toujours hospitalisé au service d’ophtalmologie de l’hôpital Frantz Fanon, relevant du CHU de Béjaïa.

Laissez un commentaire

Monde

Un service funèbre qui vire au meeting anti-Zuma

Les funérailles du héros de la lutte ant

Monde -
30-03-2017
Read more »
Russie-Iran : Rohani à Moscou pour une entente stratégique

La Syrie, le Yémen, la production de pét

Monde -
30-03-2017
Read more »
Palestine : Cinq groupes français financent les colonies israéliennes

Selon un rapport de la Fédération intern

Monde -
30-03-2017
Read more »
Sénégal : Des dissidents de la majorité en détention

Neuf militants d’un parti de la majorité

Monde -
30-03-2017
Read more »

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017