Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

SLIM2

jeudi, 05 janvier 2017 06:00

Association nationale des exportateurs algériens : Ali Bey Naceri loue les mesures prises et en réclame d’autres

Écrit par  Mariam Ali Marina
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le cadre de ses efforts de diversification et d’adaptation de son modèle de croissance, l’Algérie veut saisir les avantages qu’offre, entre autre, le continent africain, qui représente un énorme réservoir de productivité, de production de richesse et de croissance.

Faire de l’Afrique un sous-marché ou œuvrer à y édifier une zone économique à part entière ? La question semble avoir été tranchée. «L’augmentation du nombre d’exportateurs a contribué à élargir la gamme des produits exportés, parmi lesquels figurent des équipements électroménagers, des câbleries électriques et des téléphones mobiles», a assuré le président de l’Association nationale des exportateurs algériens. Lors de son intervention, hier, sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale, Ali Bey Naceri s’est longuement attardé sur les perspectives de développement des activités d’exportations et le délai de rapatriement des dividendes qu’elles génèrent, lequel a été étendu de 180 à 360 jours. Concernant ce dernier point justement, Ali Bey Naceri l’a qualifié de mesure «excellente». Relevant que c’est la première fois que les exportateurs constatent une «réactivité» dans le domaine de la réglementation des changes. Compte tenu de ces aspects, l’intervenant observe que les choses évoluent «dans la bonne voie» en raison «de la remise en cause de certaines réglementations obsolètes», parmi lesquelles il cite le contrôle des changes, dont il souhaite la complète refonte, en raison, de son aspect «draconien». Estimant que l’Algérie a accusé «beaucoup de retards» en matière d’exportations, M. Naceri a affirmé «souhaiter des mesures d’encouragement de la part de l’Etat», auquel il a demandé de «déverrouiller le corset» entravant encore les activités de ceux qui en sont les moteurs. «Des entrepreneurs sont en train d’acquérir des marchés à l’international que, malheureusement, on ne sait pas encore faire parce que la réglementation qui gère les investissements à l’étranger bride l’exportateur algérien, auquel il faut donner les mêmes outils que ceux utilisés ailleurs dans le monde», a-t-il, en effet, déploré. Mais, pour autant, le président de l’Association des exportateurs n’en reconnaît par moins que sous certains aspects, les choses auront quand même évolué positivement. Il en veut pour preuve les notables facilitations désormais accordées par les Douanes afin de faciliter l’acte d’exporter. Commentant, à ce propos, le contenu du nouveau code des douanes, adopté mardi dernier par le Parlement, l’invité constate que c’est la première fois, «depuis l’Indépendance», que l’Algérie pourra avoir une «visibilité précise» sur ses échanges commerciaux et connaître, ainsi, les niveaux de ses importations et exportations. Complétant et amendant la loi du 21 juillet 1979, amendée en 1998, ce texte s’articule autour de dix axes de réformes inscrits dans le cadre de la modernisation de l’administration douanière, à la lumière des nouvelles mutations de l’environnement international et des orientations du nouveau modèle économique national. Il vise la promotion de la mission économique et sécuritaire de la Douane en offrant aux opérateurs économiques, qu’ils soient producteurs, importateurs ou exportateurs, un cadre d’exercice et de régulation des échanges qui garantit la pérennité, la transparence et l’équité.

Laissez un commentaire

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017