Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

SLIM2

lundi, 20 mars 2017 06:00

Belayat a réagi, hier, aux déclarations du secrétaire général du FLN : «Ould Abbès se moque de nous»

Écrit par  NADIA BELLIL
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les déclarations du secrétaire général  du Front de libération nationale (FLN) Djamel Ould Abbès à Sétif, selon lesquelles, il aurait «déjoué un complot contre l’Etat algérien», n’ont pas laissé indifférent le mouvement de «redressement» du parti. Abderahmane Belayat, le coordinateur de ce mouvement de contestation, soutient d’entrée qu’à travers ses déclarations «Ould Abbès n’a pas tout dit».

«Il faut qu’il nous en dise plus pour qu’on comprenne de quoi il est question au juste, ou alors s’il s’agit d’un secret d’Etat, il n’a pas à le dire publiquement», recommande-t-il dans une déclaration à Reporters. Belayat, qui ne semble visiblement pas comprendre les fondements des propos du secrétaire général du FLN, fait observer que «ce qu’a dit Ould Abbès reste une devinette». Dans ce cadre, il émet l’hypothèse qu’«il peut s’agir d’une simple construction de l’esprit d’Ould Abbès et le fruit de son imagination». Aussi, et pour décoder ces propos, le coordinateur du mouvement de redressement du FLN se réfère à Pascal, le mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français. «Pascal recommande de se méfier de trois choses : de l’imagination, du narcissisme et de la maladie», lance Belayat. Avant de préciser : «Il est évident que quand quelqu’un est malade son raisonnement est biaisé. Aussi, quand on construit sur l’imagination, on est dans l’irréel.» De son avis, «les deux tares qui sont l’imagination et le narcissisme conduisent à la construction que vient de nous livrer Ould Abbès dans la wilaya de Sétif, en affirmant avoir « déjoué un complot contre l’Etat algérien». «Et nous, on ne peut donc pas avoir une opinion fondée sur les propos irréels d’Ould Abbès», tient-il à préciser. Tout en insistant : «Je vous assure que je suis très sérieux, conséquent dans mes propos et je vous livre cette opinion sur Ould Abbès par charité musulmane, c’est-à-dire je ne suis pas mauvais avec lui.»  «J’exprime une opinion sur un responsable de mon propre parti, la solidarité militante m’empêche de foncer le trait», fait-il remarquer.  Sollicité à propos des arrières pensés politiques d’Ould Abbès quand il évoque un complot contre l’Etat algérien alors qu’il est critiqué sur la confection des listes électorales, Belayat a une explication simple. «Là, Ould Abbès veut noyer le poisson», lance-t-il tout de go. Avant d’interroger : «Que disent les militants ? Ils disent que le comportement d’Ould Abbès est assimilable à celui d’un poisson qu’on enduit de savon. C’est-à-dire que c’est quelqu’un qui esquive les questions», assure-t-il.   «C’est une nouvelle technique du premier responsable du parti pour fuir les questions essentielles qu’on lui pose et sur lesquelles les militants le sollicitent régulièrement, dont la plus importante concerne la manière avec laquelle il a élaboré les listes électorales», soutient Belayat, selon lequel le secrétaire général du FLN «  a un esprit retord vis-à-vis de l’opinion publique et du parti». En définitive, aux yeux, de Belayat «Ould Abbès se moque de nous». Toutefois, cette attitude du successeur de Saâdani ne décourage pas pour autant la contestation. «Nous sommes des militants et notre mission est de travailler tous les jours et pas seulement à l’approche des élections. Actuellement, nous sommes encore en train d’évaluer les choses, de débattre et de nous concerter avant d’arrêter des actions à entreprendre», soutient-il.

Laissez un commentaire

Sports

Au Starbucks, Michael Phelps n’est pas un client comme les autres

Pas facile d’être une star mondiale tous

Sports -
22-03-2017
Ecclestone : « Lewis Hamilton pourrait quitter la F1 fin 2017 »

Lié à Mercedes jusqu’en de saison 2018,

Sports -
22-03-2017
Schweinsteiger quitte Manchester United et file en MLS

Attendu l’hiver dernier, le départ de Ba

Sports -
22-03-2017

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017

Culture

Der

Protection et promotion de l’enfance : Les membres de l’Organe national installés

La déléguée nationale à la Protection de

Der -
22-03-2017
L’incivisme assassin

La nouvelle loi sur l’organisation et la

Der -
22-03-2017
Energie : Vers un marché de gros de l’électricité d’origine solaire

Le ministre de l’Energie Nouredine Boute

Der -
22-03-2017
Justice : Oussama « Escobar » repasse devant le juge

Le trafiquant de drogue Oussa «Escobar»,

Der -
22-03-2017