Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

mou

jeudi, 16 février 2017 06:20

Enseignement supérieur / Grève des étudiants en pharmacie : Le sit-in des étudiants dispersé

Écrit par  Meriem Kaci
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les étudiants en pharmacie ont été empêchés par les forces de sécurité de tenir un sit-in hier au niveau du ministère de la Santé.

« Quelque trois cents étudiants ont répondu à l’appel au sit-in devant le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, sans compter ceux qui ont tenté de nous rejoindre, mais qui ont rebroussé chemin lorsqu’ils ont su que nous avons été dispersés et embarqués dans des bus », a témoigné Anis, un étudiant de Blida.
Ce dernier nous fait savoir que « deux de ses camarades ont été embarqués vers un commissariat » sans savoir s’ils ont été relâchés ou non, a-t-il précisé.
A une question sur l’instruction donnée par le ministre de l’Enseignement supérieur Tahar Hadjar adressée la semaine dernière aux départements de pharmacie, leur demandant de déclarer l’année blanche si les étudiants ne rejoignent pas les salles de cours, notre interlocuteur répond que « seul le comité pédagogique est habilité à déclarer une année blanche », rappelant qu’un mouvement de grève avait été observé durant l’année universitaire 2011/2012. « La protestation a repris cette année parce que les étudiants se sont sentis trahis et les promesses de la tutelle à l’époque n’ont pas été tenues », a-t-il regretté.
Les 12 000 étudiants en pharmacie sont déterminés à poursuivre jusqu’au bout leur débrayage, jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Ces étudiants réclament, entre autres, la réduction des étudiants admis dans la discipline de pharmacie, réformer l’aspect «facultatif» de la 6e année pharmacie pour qu’elle soit « obligatoire », ainsi que l’ouverture de nouvelles spécialités, comme la «pharmacie clinique, pharmacie industrielle et pharmacie hospitalière ».
Le 5 février dernier, une délégation des étudiants a été reçue par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a accepté la création de deux branches de même qu’il a promis de faire passer les diplômés en pharmacie du 13e au 14e échelon dans la grille des salaires, alors que les étudiants qui font sept ans d’études pourront passer à l’échelon 16 dès l’année prochaine. Concernant les revendications socioprofessionnelles, les étudiants demandent auprès du ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf « de laisser ouvrir de nouvelles officines afin d’absorber le chômage ainsi que l’officialisation du statut du pharmacien assistant et de recruter au moins un pharmacien dans les structures de santé publique » et de « respecter la réglementation qui stipule que le pharmacien est la seule personne habilitée à délivrer un produit pharmaceutique ».

Laissez un commentaire

Grand Angle

Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017
7 JANVIER 1957 : LESPARAS AU POUVOIR A ALGER

Sur instruction de Robert Lacoste, minis

Grand angle -
07-01-2017

Culture