Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

SLIM2

mercredi, 01 mars 2017 06:00

L’ARPT autorise anciens et nouveaux opérateurs à lancer ce service : Wifi Outdoor et de l’Internet à gogo !

Écrit par 
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le marché de la fourniture d’accès à Internet s’apprête à vivre une petite « révolution » qui devrait le reconfigurer et lui permettre de voir l’arrivée de nouveaux acteurs et aux anciens de diversifier leurs offres.

Le cahier des charges qui définit les conditions et les modalités d’établissement et l’exploitation de services de fourniture d’accès à Internet a été remanié afin d’intégrer de nouvelles clauses sur la fourniture d’Internet en mode « Wi-Fi Outdoor » ou Wi-Fi communautaire.

Plusieurs articles du cahier des charges ont été remodelés par l’Autorité de régulation de la poste et des télécoms (ARPT) afin de permettre d’abord aux opérateurs déjà présents dans le marché et qui exploitent une licence de fourniture de services d’Internet – y compris les opérateurs de téléphonie mobile – d’intégrer dans leurs gammes d’offres du « Wi-Fi Outdoor », et ensuite à de nouveaux acteurs de devenir des opérateurs alternatifs qui pourront vendre uniquement des accès à Internet dans ce mode.
Le Wi-Fi Outdoor – littéralement à l’extérieur des bâtiments – avait déjà été lancé, à titre expérimental, par Algérie Télécom en avril 2015 sous la dénomination commerciale « Wi-Ci », destiné initialement à couvrir les zones dites communautaires, à leur tête les universités, les complexes hospitaliers et touristiques, les bases de vie et les zones non couvertes par les réseaux conventionnels. Le projet remonte déjà à deux ans lorsque l’ARPT avait invité l’ensemble des opérateurs télécoms à répondre à un appel à commentaire sur les modalités techniques et économiques d’établissement et d’exploitation des réseaux Wi-Fi à l’extérieur des bâtiments et les décisions qui sont à prendre pour mettre en œuvre les moyens susceptibles d’accompagner l’évolution du déploiement de cette technologie et de ses usages dans la perspective d’en faire bénéficier le consommateur des potentialités qu’elle recèle. A l’époque, il s’agissait de définir la meilleure approche technique et commerciale qui tienne compte du contexte de déploiement des réseaux 3G et 4G.
Une année plus tard, c’était le président du conseil de l’ARPT, alors Toufik M’hamed Bessaï, d’annoncer la révision du cahier des charges portant fourniture de services Internet dans le but d’autoriser le lancement des réseaux Wi-Fi à l’extérieur des bâtiments et laisser des opérateurs alternatifs émerger.
Le premier intérêt à mettre sur le marché de l’Internet « Outdoor », alors qu’un Algérien sur deux est connecté à Internet soit par la 3G, soit par la 4G, est justement de décongestionner les accès mobiles existants en libérant de la bande passante. Les premières conséquences de l’arrivée d’un nouveau segment dans le marché de l’Internet devraient se voir par la multiplication de petites et moyennes entreprises spécialisées, qui, à leur tour, pousseront à l’apparition d’un cercle économique vertueux dans lequel un acteur économique pourra acheter auprès d’un opérateur mobile de gros volumes de connexion en 4G et les réinvestir sous forme d’offres Wi-Fi et les revendre par la suite sous forme d’accès payants aux abonnés. Même les opérateurs mobiles eux-mêmes et Algérie Télécom peuvent, à ce titre, créer des filiales pour opérer en tant que tels. L’article 5 du cahier des charges révisé dispose que « toute personne physique ou morale désirant établir et/ou exploiter un service de fourniture d’accès à Internet, doit en faire part à l’Autorité de régulation […] Lorsque la demande émane d’une personne morale, cette dernière doit être constituée en la forme d’une société de droit algérien avec un siège social en Algérie », conditionne l’ARPT.
Les titulaires d’autorisation délivrée antérieurement à la date d’entrée en vigueur du présent cahier des charges – publié hier - ouvrent droit, eux aussi, à la fourniture des services d’accès à Internet en mode Wi-Fi Outdoor, selon l’article 8, révisé. Le succès de la 3G et de la 4G ont convaincu les autorités publiques de la justesse de revenir à un marché plus diversifié et plus concurrentiel, en tout cas dans l’Internet. 

Dernière modification le mercredi, 01 mars 2017 11:36

Laissez un commentaire

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017

Culture