Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

jeudi, 05 janvier 2017 06:00

L’étiquetage en arabe des produits importés : Le Trésor débourse 65 milliards de dinars

Écrit par  Fella M.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Trésor débourse 65 milliards de dinars (584,175 millions d’euros) en surcoût à l’étiquetage en arabe réalisé à l’étranger des produits importés, mais la réalisation de cette opération en Algérie divisera ce coût par 7, selon le ministère du Commerce repris par l’APS.

Ce coût en devises sera encore plus important si l’on rajoute les frais supplémentaires engendrés par le blocage aux frontières (paiement des surestaries en devises), ce qui entraînera systématiquement un renchérissement des produits importés supporté par le consommateur final. Le conteneur coûte 3 000 euros sachant que l’Algérie a importé 556 355 conteneurs toutes marchandises confondues en 2016, selon une évaluation du ministère. Toutefois seulement 35% de ces conteneurs sont contrôlés sur la conformité, soit
194 725 conteneurs. L’étiquetage obligatoire en arabe est permis sur le sol national sauf pour les produits alimentaires préemballés périssables, indique une instruction ( n°714 du 26/12/2016 ) récente du ministre du Commerce, Bakhti Belaïb. Dans ce texte adressé aux directeurs de commerce des wilayas, lit-on, «l’instruction a pour objet de permettre aux opérateurs économiques de réaliser l’étiquetage en langue arabe sur le territoire national au niveau de leurs locaux ou dans les installations spécialisées d’une tierce entreprise». Cette mesure vise à réduire les coûts à l’importation, de développer un nouveau segment d’activité sur le marché national (société de marquage, codage et étiquetage industriel) et de protéger le pouvoir d’achat des consommateurs, selon la même source. Dans ce cas, le coût d’étiquetage serait beaucoup moins important s’il se faisait en Algérie. Il est estimé à 9 milliards de dinars (soit l’équivalent de 81 millions d’euros), selon le ministère. L’étiquetage en arabe est devenu obligatoire en 2009 (loi 09-03 de février 2009 relative à la protection du consommateur et la répression des fraudes). En cas de défaut, les marchandises étaient renvoyées vers le pays expéditeur. Résultat, un surcoût sur l’économie nationale s’engendrait. La nouvelle instruction du ministère du Commerce permet à l’opérateur de procéder à cette opération localement, sur une surface libre de l’emballage du produit, et ce, par un procédé admis en la matière de manière visible, lisible et indélébile. Les produits concernés par cette mesure feront l’objet d’une admission sur le territoire national en vue de leur étiquetage, tandis qu’un procès-verbal de retrait temporaire est établi par l’inspection aux frontières sur la base d’un engagement de l’importateur qui sera joint au dossier de demande d’admission. Ces opérations doivent être réalisées dans un délai d’un mois à compter de la date de notification et de l’autorisation d’admission et du procès-verbal de retrait temporaire du produit. Ce délai peut être prorogé de 15 jours par le directeur de wilaya du commerce territorialement compétent. Dès la fin de l’opération d’étiquetage, une autorisation de libre disposition du produit est délivrée à l’importateur par les services du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes concernés.

Laissez un commentaire

Monde

Syrie Début des négociations à Astana sur fond de menaces

Les rebelles syriens ont promis de repre

Monde -
24-01-2017
Read more »
Des négociations « cruciales », selon Téhéran

Les négociations intersyriennes qui se t

Monde -
24-01-2017
Read more »
Turquie : Premier procès de soldats putschistes présumés à Istanbul

Le premier procès de soldats accusés d’a

Monde -
24-01-2017
Read more »
Détournement de fonds : Prison ferme pour Claude Guéant

L’ancien ministre de l’Intérieur et ex-b

Monde -
24-01-2017
Read more »

Région

Intempéries : Plus de 30 d’interventions effectuées

Les unités de la Protecti

Région -
24-01-2017
Ténès: L’oléiculture dans une courbe ascendante

Le segment de l’oléicultu

Région -
24-01-2017
Naâma : Le renversement d’un bus fait 16 blessés

Seize personnes ont été b

Région -
24-01-2017

Der

Agriculture : Joint-venture entre Tifralait et l’américain Dale Didion

Un protocole d’accord portant sur un inv

Der -
24-01-2017
Justice / Terrorisme : 3 ans de prison pour un recruteur de Daesh

Un réseau terroriste composé de 13 perso

Der -
24-01-2017
Béjaïa : L’ambassadrice des USA, hôte de la capitale des Hammadites

Son Excellence l’ambassadrice des États-

Der -
24-01-2017