Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

SLIM2

samedi, 07 janvier 2017 06:00

L’Intersyndicale en réunion aujourd’hui : Quelle marge de manœuvre ?

Écrit par  Wafia Sifouane
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après avoir marqué une pause durant les vacances scolaires, l’Intersyndicale se réunira aujourd’hui à Alger pour décider de la suite de son mouvement de protestation. 

Réunissant aujourd’hui quatorze syndicats autonomes relevant du secteur de la Fonction publique, l’Intersyndicale a lancé, les 17 et 18 octobre dernier, une grève pour protester contre la réforme de la retraite et la suppression de la retraite anticipée. Le mouvement a été renouvelé par la suite les 21, 22 et 23 novembre. Suite à ces débrayages, appuyé par des sit-in au niveau national mais, surtout un rassemblement empêché par les forces de l’ordre face à l’APN, le 27 novembre dernier, le gouvernement a fini par lâcher du lest et contre toute attente, l’APN, sur instruction du président de la République, a fait passer la loi sur la retraite en adoptant un amendement qui maintient la retraite sans conditions d’âge pour une période de deux ans. Malgré cette concession, l’Intersyndicale a haussé le ton considérant cet amendement comme insuffisant. Cependant, elle a gelé son mouvement de grève en attendant la fin des vacances scolaires. Toujours très attachée à ses revendications, l’Intersyndicale décidera aujourd’hui de la reprise ou pas de son mouvement de protestation.
« Il s’agira surtout de mettre le point sur la situation actuelle, sachant que rien n’a été fait pour répondre à nos revendications. Je pense que nous allons aller vers la radicalisation du mouvement mais tout reste à voir », nous a confié Idir Achour, porte-parole du Conseil des lycées d’Alger (CLA). Notre interlocuteur nous a aussi affirmé qu’aucun membre du gouvernent n’a cherché à entrer en contact avec l’Intersyndicale ni à ouvrir le débat pour parvenir à des solutions durables.
Le syndicaliste nous a aussi annoncé que d’autres syndicats autonomes vont bientôt rejoindre l’Intersyndicale, ce qui lui donnera encore plus de poids face au gouvernement. Rappelons qu’en 2016, l’Intersyndicale avait dénoncé la pression et les intimidations subies par certains grévistes, où plusieurs d’’entre eux ont été arrêtés lors du sit-in d’Alger. Pour sa part, la ministre de l’Education n’avait pas épargné les enseignants grévistes en ordonnant des ponctions sur salaires. <

Laissez un commentaire

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017

Culture