Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 27 décembre 2016 06:00

Le ministre des Ressources en eau à In Salah et Tamanrasset : La déminéralisation de l’eau du Sud une priorité

Écrit par  Fayçal Djoudi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Fournir aux habitants de Tamanrasset une eau potable de qualité conforme aux standards internationaux est l’un des objectifs que s’est fixé le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali.

Opérationnel depuis cinq années, le projet de transfert d’eau In Salah-Tamanrasset a réussi le défi de ramener l’eau souterraine jusqu’à la capitale de l’Ahaggar. Pas totalement livré, ce projet devrait alimenter la ville en quantités nécessaires pour répondre aux besoins quotidiens d’une population croissante. Cependant, le projet en question a une eau impure à la consommation, ce qui a nécessité la réalisation de plusieurs stations de déminéralisation.
Poursuivant son programme de sorties sur le terrain pour suivre de près tous les projets inscrits dans la feuille de route de son département, le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali s’est rendu dans la région d’In Salah où il a inauguré la première tranche de la station de déminéralisation de l’eau potable, destinée aux besoins de la population d’In-Salah, d’une capacité de 12 500 m3/jour.
Une autre tranche de 12 500 m3/ jour d’eau déminéralisée, destinée à la population de Tamanrasset, sera mise en exploitation durant la première semaine de janvier prochain, portant ainsi la capacité distribuée à 25 000 m3/jour. Ouali a mis en exergue l’importance de cet ouvrage, qui entre dans le cadre du mégaprojet de transfert des eaux In Salah/ Tamanrasset prévu dans le programme du président de la République et appelé à «ouvrir de larges horizons pour le développement socioéconomique dans le Grand Sud». Visitant la salle de contrôle de cette station, il a appelé les responsables en charge de sa gestion à veiller à la préservation de cet acquis, à travers son entretien et sa bonne gestion pour assurer la pérennité de ce projet vital.
Les eaux traitées de cette station, dont le coût global est de quelque 7 milliards de dinars, iront à l’approvisionnement des populations de la wilaya déléguée d’In Salah et de la ville de Tamanrasset. Le projet, dont les travaux ont été confiés à l’entreprise publique Cosider-canalisations avec un délai de 18 mois, enregistre un taux de 70 % d’avancement, selon la fiche technique.
Toujours dans la commune d’In Salah, le premier responsable du département a mis en service un centre d’enfouissement technique (CET) des déchets d’une capacité de traitement de
860 000 m3, réalisé sur une superficie globale de 12 hectares, dont un bassin de plus d’un hectare, d’après sa fiche technique.
Ayant nécessité un investissement de 155 millions de dinars, ce CET qui se trouve à 15 km d’In-Salah, accueille quelque 13 tonnes/ jour de déchets issus de la commune d’In Salah.
Se rendant à Tamanrasset, le ministre s’est déplacé à la station de pompage N°6 et la salle de comptage et de contrôle ainsi que le réservoir terminal de 50 000 m3, où il a appelé les responsables en charge de sa gestion à « veiller à la préservation de cet acquis, à travers son entretien et sa bonne gestion pour assurer la pérennité de ce projet vital ».


Réhabilitation du réseau d’Alimentation en eau potable…une nécessité
Par ailleurs, et dans l’optique de faire face à la forte pression de l’eau qui sera libérée, la rénovation et la modernisation du réseau d’alimentation en eau potable (AEP) de la ville de Tamanrasset devient une nécessité. Selon l’un des responsables de l’ADE, « l’opération en question est inscrite dans le programme tracé et les travaux sont entamés au fur et à mesure », soulignant que « l’actuel réseau ne peut contenir le flux et débit d’eau qui laissera sans doute des traces au début ».
Ainsi, selon les dires du responsable de l’Algérienne des eaux, les responsables du secteur des ressources en eaux et de l’environnement, ne ménageront aucun effort pour faire satisfaire la population des régions sud en cette matière vitale en rénovant les infrastructures de distribution d’eau potable (conduite, branchement et raccordement). 

Laissez un commentaire

Monde

Un service funèbre qui vire au meeting anti-Zuma

Les funérailles du héros de la lutte ant

Monde -
30-03-2017
Read more »
Russie-Iran : Rohani à Moscou pour une entente stratégique

La Syrie, le Yémen, la production de pét

Monde -
30-03-2017
Read more »
Palestine : Cinq groupes français financent les colonies israéliennes

Selon un rapport de la Fédération intern

Monde -
30-03-2017
Read more »
Sénégal : Des dissidents de la majorité en détention

Neuf militants d’un parti de la majorité

Monde -
30-03-2017
Read more »

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017