Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

SLIM2

dimanche, 19 mars 2017 06:20

Législatives 2017 : «L’abstention ne servira que les prédateurs», selon Louisa Hanoune

Écrit par  NADIA BELLIL
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En prévision des législatives du 4 mai prochain, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoune a réuni, hier, les cadres militants d’Alger de son parti à la bibliothèque communale de Belfort d’El Harrach. A cette occasion, elle est revenue longuement sur le rendez-vous du 4 mai prochain.


«L’Algérie se trouve à la croisée des chemins», fera-t-elle d’emblée observer, avant d’estimer que «les prochaines législatives détermineront l’option dans laquelle s’engagera le pays. Celle de la continuité avec les sombres méthodes anciennes ou celle d’une avancée optimiste pour le pays». La secrétaire générale du PT est convaincue que les législatives prochaines «peuvent constituer un tournant décisif» dans l’histoire de l’Algérie et que sa campagne électorale sera «différente des précédentes» dans le cas où les questions fondamentales «sont soumises à débat avec les citoyens». «Nous allons nous adresser aux consciences, au patriotisme, à la raison des citoyens pour leur démontrer que ce scrutin peut être un tournant décisif», a-t-elle lancé. Avant de préciser que «les citoyens peuvent agir en sanctionnant les partis et le gouvernement qui ont jeté la majorité dans la régression et la décadence». «Nous allons convaincre les citoyens, mais nous n’allons nullement exercer de pressions», soutient Mme Hanoune, qui s’est toutefois déclarée «incapable» d’établir un pronostic exact de ce que sera le lendemain de l’Algérie à l’issue du scrutin législatif. «Les seules choses dont nous sommes certains, ce sont celles que nous constatons quotidiennement et qui effraye au plus haut point», a-t-elle lancé. Selon elle, nous sommes dans une situation de flou où des «groupes de prédateurs sont prêts à tout pour arriver à leurs fins». «Le mélange de l’argent et la politique est mauvais et on en voit les fruits chez nous aussi», note-t-elle. Avant de citer l’exemple des «listes portant des signatures achetées à prix fort par des partis au pouvoir». «L’administration et la justice se sont saisies de ces affaires, laissons-les faire, nous saurons en temps voulu ce qu’il en sortira», soutient-elle. «Quant à ces affairistes, et je n’ai pas besoin de les citer, sont connus de tous. Ils sont mus que par un seul objectif, celui d’arracher une immunité parlementaire qui veut dire impunité pour eux. Ceux-là constituent une réelle menace pour le pays», a-t-elle fait observer. «La situation est très grave, mais à côté, on observe une réaction extraordinaire d’une société décidée à ne pas se laisser faire», a-t-elle relevé. Et de préciser : «Nous le voyons avec ces grèves et tous ces mouvements de protestation.» C’est dans cette optique qu’elle appelle les Algériens à réagir «pour faire barrage au chaos et dire non à tous ces prédateurs, ces affairistes, ces courtisans du pouvoir en donnant leur voix à ceux qui se battent sur le terrain pour changer les choses». Dans ce cadre, elle estimera que «l’abstention engendrera une Assemblée nationale faible». Tout en insistant sur le fait que cette même abstention «servira uniquement les prédateurs».
S’exprimant sur les ministres candidats, Louisa Hanoune a fait remarquer que ces derniers devraient en principe se mettre en congé «afin d’éviter toute confusion et se soumettre à l’obligation de ne pas utiliser les moyens de l’Etat pour leur campagne électorale». «Malheureusement, certains d’entre eux ont déjà commencé à le faire», a-t-elle regretté. Aussi, et à propos de l’état de santé du Président Bouteflika, elle expliquera que «le manque de communication fait le lit de toutes ces rumeurs et quand il y a opacité, cela génère un climat de grande suffocation». «Je pense cependant que les pires rumeurs ne sont pas fondées et qu’il y aura clarification dans quelques jours», lance-t-elle. Quoi qu’il en soit, la patronne du PT a appelé les cadres d’Alger de son parti à faire une campagne électorale saine et à se rapprocher davantage des préoccupations citoyennes.

Dernière modification le samedi, 18 mars 2017 23:48

Laissez un commentaire

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017

Culture